Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Expressions françaises venant de la Chasse.

    Au cours des siècles, la chasse a imprimé sa marque dans la vie quotidienne à tel point que nombre d'expression cynégétiques, surtout de vènerie et de fauconnerie, sont passées dans le langage courant et ont contribué à l'enrichissement de la langue française.

     

    Pour n'en citer que quelques-unes:

     

    • Rentrer bredouille.

    • Avoir la dent dure

    • Miroir aux alouettes.

    • Etre aux abois.

    • Courir deux lièvres à la fois.

    • Donner le change.

    • Prendre son pied.

    • Assurer ses arrières.

    • Prendre les devants.

    • Etre un fin limier.

    • Marcher sur ses brisées.

    • Rendre gorge.

    • Chaperon.

    • Leurrer.

    • Déniaiser (Prendre un oiseau de chasse au nid pour le faire voler)

    • Entregent.

    • Hagard (Air effarouché d'un oiseau de chasse capturé en livrée adulte, dans la nature).

  • Paysage de Normandie: Le château du Vaurouy

     

    il est situé sur la commune de Duclair.

     

    Le château de Vaurouy est au nord-ouest de Duclair, à la limite de la forêt de Maulévrier. Il a été entièrement construit en pierre calcaire.

     

    Deux ailes, légèrement en saillie et un avant-corps surmonté d'un fronton triangulaire animent une façade qui aurait pu être monotone.

     

    L'ensemble à le charme des édifices du XVIII ème siècle.

     

    Cette demeure a principalement été celle des Boyvin, parlementaires normands, puis des Cottard et des Cabeuil, un des membres de cette famille a été échevin à Rouen au XVIII ème siècle.

     

    c'est un château privé.  

  • Paysage de Normandie:Le Manoir du Catel.

     

     

    Il est situé sur la commune d'Ecretteville-les-Baons (seine-maritime).

    manoir du catel2.jpg

    Cette forteresse, venue tout droit du Moyen-Âge, a fait l'objet d'une restauration de grande qualité.

     

    Érigé en silex taillés avec chaînes d'angles appareillées. Le manoir du Catel a été construit sous Richard de Treigots, dixième abbé de Fécamp.

     

    La tour d'angle, au sud-ouest, a retrouvé toute sa splendeur.

    La construction était jadis entouré de douves que franchissait un pont-levis.

     

    La barbacane en pierre vient de recouvrer son éclats. Ses contreforts puissants rappellent tout à fait ceux des églises et cathédrales de style Gothique.

     

    Les murs sont épais et un escaliers à vis conduit à la salle d'audience où se déroulaient les procès et jugements. Dans toutes les pièces de l'étage, il subsiste plusieurs larges et belles cheminées à colonnettes.

    en savoir plus le site du château.  

  • Culture de Normandie: Poème "Lé solé rit"

    Lé solé rit - i' brait havo!
    I' codpîse les nouages hors d'sa vaie;
    Chu brûlon-chîn, est-i' un dro!
    Tchi graîsilyie dé feu qu'i' fait!

    Lé solé enfouangne coumme un fo.
    Si j'sommes touos haûdris - tch'est qu'en s'sait?
    I' fait du fanne en margalot
    à êbarboter d'même san grais.

    La tempéthatuthe prend lé vo.
    Nou s'dêfrâlîngue - i' n'fait pon fraid;
    les hardelles mettent lus pus bieaux fros;
    les hardgieaux mettent, ieux, lus courtes-braies.

    D'à haut l'arsion nos tchait sus l'co.
    Nou-s'en d'puthe, et l'solé nos vait.
    C'mînses et câsaques cliutées au dos,
    ch'n'est pon chennechîn l'temps tchi nos pliaît.

    Épis chu solé r'caûffe acouo,
    et j'en sommes êffeutchis d'un trait.
    Les achies d'plyie dans un grand d'so
    n'nos rafraîchithont d'aut' chu mais.

  • Petite promenade dans Pont-L'Evêque

     

    distance: 1km5. Durée: 1h30.

     

    1. Départ de l'église Saint Michel . Cette église possède une nef et un choeur de style Gothique qui sont éclairés par des vitraux contemporains. Une tour massive, fortifiée, surmontée d'un beffroi très particulier car couvert d'ardoise. Le parcours remonte la rivière sur sa rive droite vers d'autres champs est accessible en traversant le pont par quelques marches au niveau de l'Office du Tourisme.

    2. Revenir par la rue Saint Michel. Au numéro 38, l'Hôtel Montpensier qui date du XVII ème siècle et qui est maintenant une bibliothèque.

    3. Plus loin sur la droite, après le passage du pont sur l'Yvie, dans la rue Vieille, on peut voir l'Hôtel de Brilly datant des XVII ème et XVIII ème siècle, qui accueille l'Hôtel de Ville.

    4. Prenons la direction du vieux quartier de Vaucelles.

    5. Revenir vers l'est par la rue de la Vicomté vers l'église Saint Michel. Au croisement avec la rue Eugène Pian, on peut voir l'ancienne prison qui date du XIX ème siècle.

     

    On peut voir une autre curiosité avec l'église Saint Mélaine

     

     

  • Dictons normands pour le mois de mars n°2


     

    • Soit au début, soit à la fin, mars nous montre son venin.

    • C'est en mars que le printemps chante et que les rhumatismes augmentent.

    • Taille au jour de Saint Aubin pour avoir de gros raisins (Les Normands étaient vignerons)

    • Quand mars bien mouillé sera, beaucoup de fruits cueillera.

    • Mars dans l'eau, moisson dans l'eau.

    • Neige de mars brûle le bourgeon.

    • Taille tôt, taille tard, rien ne vaut la taille de mars.

    • En mars qui sème trop dru récolte menu.

    • À la Saint Joseph, va et vient l'hirondelle.

    • Mars remue les humeurs du corps

    • S'il pleut à la Saint Victorien, on ne ramassera que du foin.

    • Mars qui rit sous les averses prépare en secret le printemps.

    • Mars venteux, pommiers plantureux.

    • Le Temps de Saint Gontran voit l'hirondelle arrivant.

    • À la Saint Benjamin, les frimas prennent fin.

  • Promenade dans Barentin le 11 mars 2012

  • Paysages de Normandie: Les Abbayes du Cotentin

    les abbayes, situées en général à l'écart des agglomérations, ont beaucoup moins souffert des bombardements et canonnades de la Seconde Guerre mondiale que les églises paroissiales.  

     

    Mais, le temps, l'abandon et la rapacité, leur ont souvent porté des coups néfastes. La partie méridionale du Cotentin offre des abbayes qui constituent l'un des chapitres les plus intéressants de l'art monastique Normand.

    Lire la suite

  • Le Château d'Osmonville au Tremblay (eure)

      

    chateau d'osmonville eure.jpg

    Il est situé sur la commune de « Le Tremblay » dans l'Eure.

     

    Il a été bâti en 1754 par un architecte de Conches qui s'appelait, Chartier, pour le compte du Baron de Tremblay.

     

    Il se compose d'une corps de logis en pierre de taille dont les façades ont deux étages de larges baies surmontées de lucarnes et qui s'ordonnent de part et d'autre d'un avant corps central à pans coupés.

     

    Les pavillons d'angle sont remplacés par deux terrasses basses couronnées d'une balustrade où sont les communs et la chapelle.

     

    Le château appartient actuellement à une loge Maçonnique, les Rose-Croix.

    chateaudomonville.jpg

     

  • Paysage de Normandie: Le château de Nacqueville

    nacqueville.jpg

     

    Construit au XVI ème siècle, il a été remanié au XIX ème siècle.

    L'entrée se fait par une poterne composée d'un pavillon compris entre deux tours à mâchicoulis.

    Le château est flanqué d'un côté d'une tour en poivrières et de l'autre côté c'est un haut pavillon présentant une longue façade éclairée de larges baies à meneaux sous de grands toits décorés de lucarnes.

    Une vaste étang et les hautes futaies constituent à l'ensemble un cadre parfait.

     

    Pour en savoir plus il existe un site internet