Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

yvetot

  • Culture de Normandie: Le Roi d'Yvetot

    Les possesseurs du franc-alleu d'Yvetot ont porté le titre de « roi » du XIV ème au XVI ème siècles.

     

    Ce petit roi n'était par obligé « à faire foi et hommage », il ne payait ni la taille ni les autres subsides, il avait droit de « hauts jours où les causes prenaient fin », c'est-à-dire droit de vie et de mort sans appel. Martin Ier battait monnaie au moyen d'un morceau de cuir taillé, portant en son milieu un clou de cuivre ou d'argent.

     

    Le chansonnier Béranger l'a rendu célèbre en 1813:

     

    Il était un roi d'Yvetot

    Peu connu dans l'histoire

    Se levant tard, se couchant tôt

    Dormant fort bien sans gloire

    Et couronné par Jeanneton

    D'un simple bonnet de coton

    Dit-on.

     

     

    Toutefois, ce roi avait déjà été glorifié par un poère anonyme au XV ème siècle:

     

    Du noble pays de Caux

    Il y a quatre abbayes royaux,

    Six prieurés conventuraux

    et six barons de grand aroi,

    Quatre comtes, trois ducs

    UN ROI.

  • Cuisine de Normandie: Poulet d'Yvetot aux pommes

    Cette recette est simple pourvu que le poulet soit bon. Bien doré de part en part, il cuira en sa cocotte.

     

    Quand il seraà point salez, poivre et enlevez le de son récipient: gardez le au chaud.

     

    Jetez la graisse et déglacez avec le calvados et flambez-le, placez un peu de beurre, ajoutez des tranches fines de pommes reinettes ou boskoop.

     

    Quand elles sont cuites, dressez-les autour du poulet.

  • Histoire de la Normandie:Les « camps-Cigarettes »

    Les « camps-Cigarette » en Normandie


    C'est en octobre 1944, alors que les alliés sont désormais solidement installés en Europe Occidentale même si la guerre n'est pas finie que le commandement américain décide de créer des camps de repos pour les soldats revenant du front ainsi que pour les nouvelles troupes qui continuent à débarquer.

    Tous ces camps sont aménagés à proximité du Havre, principal port d'embarquement et de débarquement des américains depuis sa remise en état, le 2 octobre, quinze jours après la libération de la ville.


    Ce sont huit véritables villes de tentes qui vont ainsi surgir du sol, à l'américaine, c'est-à-dire en quelques semaines avec des moyens énormes alors même que leur durée de vie ne devra guère excéder un an, le temps de vaincre les nazis et de gérer une victoire d'ores et déjà assure.

    Ces vastes camps vont s'appeler:

    • Lucky strike près de Saint-Valéry-en-Caux (11600 tentes sur 600 hectares )

    • Old Gold près d' Yvetot

    • Pall Mall près d'Etretat

    • Philipp Morris près du Havre

    • Twenty Grand près de Duclair

    D'où leur nom de « camps cigarettes ». Le tabac n'est pas encore hors-la-loi et il symbolise le repos du combattant « Just like a taste of home »

     

    Twenty Grand, du nom d'une marque de cigarettes grand format, s'est établi en pleine forêt entre Duclair et Saint-Pierre-de-Varengeville. Il a d'abord fallu construire une route. On a charrié d'abord pour cela des pierres et des gravats provenant des ruines de la région alentour, y compris de Rouen.

    Twenty Grand est reservé aux « vieux », aux hommes ayant atteint quarante-deux ans et que l'état-major retire du front.

    Déracinés, épuisés par les combats, les soldats en cours de démobilisation s'ennuient. Alors, avec leurs couteaux, ils gravent les arbres: un coeur, leur nom et celui de leur fiancée.


    Le camp a bien sur disparu mais les arbres sont restés. Ils ont grandi et grossi et avec eux les graffiti des GI. On peut les voir encore aujourd'hui sans émotion.

  • Paysages de Normandie:Le pays de Caux

    par Marc

    Le Pays de Caux

    Comme le Vexin, le Pays de Caux et les régions nord-est du département de la seine-maritime forment un plateau calcaire, assis sur des roches imperméable et recouvert d'une nappe d'argile et d'un manteau de limon; la craie y présente des épaisseurs de 50 à 200 mètres.

    Très étendu, il forme la plus grande partie du département, de la vallée de la Seine à la mer. Il s'élève peu à peu vers l'est: son altitude, en effet qui est de 140 mètres près d'Yvetot, atteint 174 mètres entre Tôtes et Saint-Saëns, 230 mètres au nord de Neufchâtel et 246 mètres à Conteville, point culminant de la Seine-Maritime.


    Comme il s'est exhaussé vers la mer, il s'y termine par de hautes falaises abruptes qui dominent les flots: vues du large, elles forment une longue ligne blanchâtre couronnée de gazonss; inversement de leurs sommets, on jouit d'une vue splendide sur les plages et les ports.


    Ca et là, d'autre part, elles sont entaillées par des valleuses qui, le sol s'étant relevé, semblent parfois suspendues au-dessus du rivage.


    Le Caux va du Cap de la Hève à la Bresle. On y distingue deux parties:


    1. A l'Ouest, du Havre à Dieppe et au Pays de Bray, le Caux proprement dit, le moins élevé, mais dont les limons sont épais. Les régions qui vont nous intéresser spécialement sont celles de Saint-Valery en Caux, Fontaine-le-Dun, Offranville, Longueville, Bacqueville, Tôtes, Bosc-le-Hard et Buchy. Le plateau y est coupé par les vallées de la Saâne, de la Scie et de la Varenne. Il est bordé à l'est par les belles forêts d'Eawy et de Saint-Saëns: vu des hauteurs boisées qui le dominent, le site de Saint-Saëns, blotti dans son val profond, est particulièrement pittoresque. Très perméable, le sol des plateaux est dépourvu de sources, mais sur les argiles superficielles se forment des mares.Le Pays est riche au point de vue agricole: on y cultive les céréales, les betteraves à sucre et le lin. On y fait, de plus l'élevage des bêtes à cornes, des moutons, et des chevaux.

    2. A l'est, s'étendent, de l'Eaulne à l'Yères et jusqu'à la Bresle. Le Petit-Caux est plus élevé que le Caux principal mais les limons sont superficiels y sont moins et épais et certaines collines qui dominent la Bresle ont tout à fait l'aspect de la Champagne. De grandes forêts encadrent le Petit-Caux: Forêt d'Arques, haute et basse forêt d'Eu, avec leurs sites attachants.