Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vimoutiers

  • Histoire de la Normandie: Les deux statues de Marie Harel

    On pourrait s'étonner qu'il n'y ait pas une mais deux statues de Marie Harel, et qu'elles soient toutes deux, non pas à Camembert mais à Vimoutiers.

     

    Non moins étonnant est le fait que ces statues soient dues toutes deux, à trente ans d'intervalle, à l'initiative de citoyens américains.

     

    La première a été inaugurée en 1928 par Alexandre Millerand, sénateur de l'Orne et ancien président de la République. Elle se trouve aujourd'hui encore près de l'église de Vimoutiers, où on la reconnaît facilement, car elle a été décapitée lors du bombardement du 14 juin 1944.

     

    La seconde statue ne représente par Marie Harel mère (née Fontaine), mais Marie Harel fille. Elle a été érigée en 1956, à l'initiative des employés de la plus importante fabrique de camemberts des Etats-Unis dans l'Ohio.

     

    Quant au minuscule village de Camembert, il doit se contenter d'une stèle fort laide. Il y aurait bien une solution, celle de dresser une troisième statue de Marie Harel.

  • Culture de Normandie: Poème «Paysage Normand »

    par Sarah


    La verve claire et brillante

    S'harmonise avec le temps;

    Il bruine, ensoleille et vente

    Tout cela dans le moment.


    Les prés verts et pâturages,

    S'ornementent du bétail,,

    L'air vif plait à tout les âges

    Qu'ils soient d'Or, Argent, Corail.


    Et la « Maison de Charlotte »

    O vertigineux passé,

    N'est plus que simple roulotte

    Au fermage compassé.


    «Corday » vivait près de Caen

    Dans sa famille cousine,

    Et vengea l'aide de camp

    Dans sa fureur assassine.


    «Marat », très incongrûment

    O fièvre martyrisée,

    N'avait eu ménagement

    Pour sa parenté, brisée.

    Lire la suite