Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

ville-musée

  • Ville de Normandie:Rouen, la Cité du Gothique Flamboyant

    Rouen, une ville musée, mais non une ville fermée sur son passé. La reconstruction des monuments anciens est allée de pair avec des réalisations d'un modernisme parfois audacieux. Des ilots dont l'insalubrité était évidente ont été rénovés et fort heureusement, les vieilles rues du centre sont désormais réservées aux pietons. Ville-musée, en ce sens que l'on peut la visiter agréablement; où l'on peut flâner entre les vieux murs de ses uelles et de ses édifices. 

     

    Rouen est la cité du gothique flamboyant. La plupart de ses églises furent édifiées au XV ème siècle, alors que les problèmes d'équilibre étaient résolus et que l'art ogival pouvait s'enrichir d'une ornementations fastueuse, parfois même excessive. Mais elle s'accorde ici, avec l'atmosphère ouatée, la lumière grise qui s'accroche à ses dentelures de pierre.

     

    Ville-musée dont il n'est pas possible d'épuiser les richesses en un jour! L'avantage est cependant que la vieille ville est circonscrite dans un périmètre restreint. Deux grandes voies la délimitent entre la Gare et la Seine, la rue Jeanne d'Arc et la rue de la République, enfermant ou à proximité des monuments et des rues pietonnes où l'on découvre à chaque pas, un coin charmant ou pittoresque.

     

    Trois grands édifices religieux dominent cet étonnant ensemble: la cathédrale, l'église abbatiale Saint-Ouen et l'église Saint-Maclou.

     

    La cathédrale résume à elle seule, toute l'évolution de l'art gothique. Commencée au XII ème siècle, elle fut surtout élevée aux XIV ème et XV ème siècle, en ce qui concerne le gros oeuvre. Le portail central est du XVI ème siècle. La fameuse Tour de Beurre, avec son carillon de 56 cloches est du plus riche style flamboyant.

     

    L'église abbatiale Saint-Ouen est elle aussi un chef d'oeuvre de l'art gothique à son apogée. Des restes de l'ancienne abbaye s'appuient sur le bras nord du transept. En s'éloignant vers le jardin de l'Hôtel de Ville, on peut juger l'ensemble de l'édifice. À l'intérieur, les orgues et les verrières sont également remarquables. Le choeur du XIV ème siècle est fermé par des grilles ouvragées du XVIII ème siècle.

     

    Saint-Maclou, enfin construit du XIVème au XVI ème siècle, est une autre merveille de finesse architecturale! Son portail à cinq gâbles s'ouvre par des portes de bois sculpté. Non loin de là, l'aître Saint-Maclou.

     

    Il faudrait citer vingt églises, le magnifique Palais de Justice, qui fut le Parlement de Normandie, le bel hôtel de Bourgtheroulde du XVIème siècle, le beffroi du Gros-Horloge dans un ensemble de ruelles où l'on a l'impression de remonter le cours du temps!