Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

ville martyre

  • Histoire de la Normandie: Le Havre, Ville Martyre

    Le-Havre-detruit-10.jpg

    Le Havre a connu, le 31 juillet 1944, son cent-dix-huitième bombardement depuis le début de la seconde guerre mondiale en mai 1940.

    A la fin du mois d'août, alors même que la bataille de Normandie est jouée et que ce qui reste des armées allemandes se replie au nord de la Seine, Le Havre forme encore un puissant camp retranché. Malgré les ordres réitérés de l'occupant, des dizaines de milliers d'Havrais sont restés dans leurs maisons, estimant que la guerre a enfin fini de frapper leur cité.


    Hélas le pire reste à venir. Le 5 septembre 1944, en fin d'après-midi, 348 bombardiers écrasent le centre du havre sous les bombes incendiaires et explosives.

    La ville brule. Six nouvelles vagues d'appareils continuent la sinistre besogne le lendemain.

    De nouveaux bombardements ont lieu encore les jours suivants. Le Havre est rayé de la carte à 90%. trois milles personnes ont été tuées

    Le 12 septembre, 7 jours après ce bombardement massif, Le Havre est libéré par les Anglais