Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

ville d'eau

  • Forges les eaux par Mlle de Montpensier

    source: Mémoire de Mademoiselle de Montpensier

     

    « La vie de Forges est assez douce, mais bien différente de celle que l'on mène ordinairement. On se lève à six heures au plus tard; on va à la fontaine; car pour moi je n'aime pas à prendre mes eaux au logis. On se promène en les prenant; il y a beaucoup de monde; on parle aux uns, aux autres... On sait tous ceux qui sont arrivés le soir, et quand il y a un nouveau venu, on l'accoste, car c'est le lieu du monde où l'on fait le plus aisément connaissance... Quand on a achevé de boire, on s'en va dans le jardin des Capucins, le seul lieu où l'on peut se promener... Après que l'on s'est promené, on va à la messe; puis chacun va s'habiller, les habits du matin et ceux de l'après-midi étant fort différents; car le matin, on a de la ratine et de la fourrure et l'après-midi, du taffetas. On dîne à midi avec beaucoup d'appétit, ce qui m'est nouveau... l'après-dînée, on venait me voir; à trois heures, j'allais à la Comédie. Une des troupes de Paris étant à Rouen, je la fis venir à Forges, ce qui était d'un grand secours. A six heures, on soupe; après souper, on va se promener aux Capucins, puis à neuf heures, chacun se retire. »