Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

tôtes

  • Paysages de Normandie:Le pays de Caux

    par Marc

    Le Pays de Caux

    Comme le Vexin, le Pays de Caux et les régions nord-est du département de la seine-maritime forment un plateau calcaire, assis sur des roches imperméable et recouvert d'une nappe d'argile et d'un manteau de limon; la craie y présente des épaisseurs de 50 à 200 mètres.

    Très étendu, il forme la plus grande partie du département, de la vallée de la Seine à la mer. Il s'élève peu à peu vers l'est: son altitude, en effet qui est de 140 mètres près d'Yvetot, atteint 174 mètres entre Tôtes et Saint-Saëns, 230 mètres au nord de Neufchâtel et 246 mètres à Conteville, point culminant de la Seine-Maritime.


    Comme il s'est exhaussé vers la mer, il s'y termine par de hautes falaises abruptes qui dominent les flots: vues du large, elles forment une longue ligne blanchâtre couronnée de gazonss; inversement de leurs sommets, on jouit d'une vue splendide sur les plages et les ports.


    Ca et là, d'autre part, elles sont entaillées par des valleuses qui, le sol s'étant relevé, semblent parfois suspendues au-dessus du rivage.


    Le Caux va du Cap de la Hève à la Bresle. On y distingue deux parties:


    1. A l'Ouest, du Havre à Dieppe et au Pays de Bray, le Caux proprement dit, le moins élevé, mais dont les limons sont épais. Les régions qui vont nous intéresser spécialement sont celles de Saint-Valery en Caux, Fontaine-le-Dun, Offranville, Longueville, Bacqueville, Tôtes, Bosc-le-Hard et Buchy. Le plateau y est coupé par les vallées de la Saâne, de la Scie et de la Varenne. Il est bordé à l'est par les belles forêts d'Eawy et de Saint-Saëns: vu des hauteurs boisées qui le dominent, le site de Saint-Saëns, blotti dans son val profond, est particulièrement pittoresque. Très perméable, le sol des plateaux est dépourvu de sources, mais sur les argiles superficielles se forment des mares.Le Pays est riche au point de vue agricole: on y cultive les céréales, les betteraves à sucre et le lin. On y fait, de plus l'élevage des bêtes à cornes, des moutons, et des chevaux.

    2. A l'est, s'étendent, de l'Eaulne à l'Yères et jusqu'à la Bresle. Le Petit-Caux est plus élevé que le Caux principal mais les limons sont superficiels y sont moins et épais et certaines collines qui dominent la Bresle ont tout à fait l'aspect de la Champagne. De grandes forêts encadrent le Petit-Caux: Forêt d'Arques, haute et basse forêt d'Eu, avec leurs sites attachants.