Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

sainte-colombe-la-commanderie

  • Saint-Etienne de Renneville:une grange de l'Ordre du Temple

    C'est dans l'Eure, au bord de la route nationale 13, que se trouve, tout près d'Omonville, le village de Sainte-Colombe-la-Commanderie, qui s'appelait avant Saint-Colombe-la-Campagne.


    Située au centre d'une vaste plaine agricole, la commanderie de Renneville était au Moyen-Âge, l'une des maisons templières les plus prospères et les plus considérables de toute la Normandie.


    Peu éloigné du Neubourg, cet établissement avait été fondée près de l'ancienne voie romaine qui reliait Brionne à Louviers. En 1147, Richard, fils cadet de Robert, baron d'Harcourt, fit bâtir la chapelle Saint-Etienne-de-Reneville et la donna aux Templiers avec le fief qu'il tenait par héritage. A sa mort, il fut enseveli dans cette chapelle. Un gisant l'y représentait couché et revêtu de sa cotte de mailles, les yeux fermés, les mains jointes, portant son épée et son bouclier.

    Sur la pierre tombale était gravée cette inscription « Ci-git, frère Richard de Harcourt, chevalier del commandement de la chevalerie del temple, fondateur de la meson de Saint-Étienne»


    Après avoir été reçu chevalier dans l'Ordre du Temple, le seigneur de Renneville était en effet devenu, vers 1140, le premier commandeur de Saint-Étienne. La demeure familiale de ce chevalier, le château d'Harcourt, existe toujours sur la route du Neubourg.

    Aujourd'hui Renneville est devenu un simple hameau. Au sud la route d'Evreux à Lisieux traverse le village de «Sainte-Colombe-la-Commanderie » dont le nom seul rappelle les origines. Cette commanderie comprenait, une chapelle, un grand manoir fortifié flanqué de eux tours, un colombier et des dépendances.


    De tout ce vaste ensemble, il n'est presque rien resté. De la commanderie, il ne subsiste que la grange, édifiée au XIII ème siècle, et quelques bâtiments du XVIIème siècle édifié par l'Ordre de Hospitaliers. Cette grange immense a conservé tout son caractère médiéval. Longue de 37 mètres et large de 15, elle est divisée en trois nefs. On remarquera surtout sa charpente en forme de navire, chef d'œuvre des anciens compagnons charpentiers, pour qui le travail du bois n'avait plus aucun secret.

    Ce long bâtiment coiffé d'une vaste toiture, soutenu par des épais contreforts, a une porte en anse de panier, datant des Hospitaliers: le blason de Philippe de Mailly, dixième commandeur de Saint-Étienne est placé au-dessus de cette porte d'entrée.

    Cette grange servait à abriter les récoltes de la commanderie, si l'on en juge par les dimensions du bâtiment, celles-ci devaient être considérables.

    Le commandeur de Renneville possédait aussi une maison à Evreux et une autre au Neubourg.