Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

saint-mards-sur-risle

  • Tradition de Normandie: Culte à Saint Médard

    Sa fête a lieu le 8 juin

     

    Né vers 456, Médard était originaire de Salençy en Picardie, il est élu évêque de Noyon. Ce fut à lui que revient l'honneur de consacrer comme diaconnesse la Reine Radegonde qui fuyait son époux royal Clotaire.

     

    Saint Médard était fêté en Normandie. Tous les 8 juin, les pèlerins après avoir assisté à l'office se rendait aux sources de Saint-Mards-sur-Risle. À mi-chemin, ils s'arrêtaient à la Pierre Saint Mards pour s'y frotter les jambes. Le but de ce pèlerinage: soigner les malades atteints de crampes et de rhumatisme.

     

    Légende Normande concernant Saint Médard

     

    On racontait dans le Cotentin que Clair se décida un jour à rendre visite à son ami Médard. Après avoir passé une heureuse journée avec son compagnon, Clair ressentit un peu de fatigue pour rentrer à pied chez lui. Il emprunta alors le cheval de Médard en lui promettant de le lui renvoyer dès qu'il aurait regagné son ermitage.

    Médard attendit longtemps sans voir rentrer sa monture et la pleura abondamment. Médard décida donc de rendre visite à Clair. Quelle ne fut pas sa surprise de découvrir que son cheval était resté à l'ermitage de Clair. Celui-ci avait complètement oublié sa promesse.

     

    C'est pourtant ainsi que les habitants de Nacqueville dans le Cotentin expliquer le dicton suivant:

    « S'il plieut le jouer de Saint Médard. Ch'est de l'iau pouer quarante jouers! »

     

    Quarante jours après la Saint Médard, on est le 18 juillet, jour de la Saint Clair.

     

    Les Normands qui parlaient d'un homme généreux envers les pauvres disaient souvent: « Coume Saint Mard (Médard) qui beuvait et mouegeait et puis donnait le reste es poures. »