Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

saint antoine le grand

  • Traditions de Normandie: Saint Antoine le Grand en Normandie

    Les Normands invoquèrent ce saint pour la guérison de diverses maladies, en particulier pour soigner l'ergotisme, une maladie mortelle due à la consommation de seigle ergoté appelée aussi « mal des ardents. Cette terrible maladie suscita la fondation de l'ordre hospitalier des Antonins. Puis il ne fut plus prié que pour la guérison des maladies engendrant des sensations de brûlures, comme le zona que l'on appelait autrefois « le feu de saint Antoine »

     

    En Seine-Maritime, à Guerville, on faisait bénir à la messe du 17 janvier des petits pains de son que l'on donnait ensuite à manger aux cochons. À Forges et à Fossé, le lard Saint-Antoine était vendu le 17 janvier au profit de l'église.

     

    On comprend mieux pourquoi les charcutiers mais aussi les panetiers le choisirent comme saint Patron.

     

    Mais Saint Antoine le protecteur ne saurait l'être sans son cochon. Quand un curé voulut honorer dans sa cure Saint-Antoine de Padoue (un autre saint Antoine), il dut subir les protestations de ses paroissiens qui réclamèrent à cor et à cri le Saint Antoine « d'avec son cochon »