Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

roumois

  • Village de Normandie: Quillebeuf-sur-Seine

    Capitale du Roumois. Une des premières villes de France a avoir reconnu Henri IV comme Roi de France.  

    Pendant son règne la ville a pris le nom d'Henricopolis et d'Henricarville.

     

    Eglise Notre-Dame: Eglise paroissiale qui dépendait de l'Abbaye de Jumièges. Nef à trois vaisseaux et tour-lanterne d'avant clocher qui datent du début du XII ème siècle. Les fenêtres-hautes ont été bouchées par une surélévation des bas-côtés et le vaisseau central qui ont été rehaussés au XVIII ème siècle. Portail et chapiteaux à décor géométrique et végétal. Choeur qui a des éléments des XV ème, XVI ème et XIX ème siècle.Vestiges des vitraux du XVI ème siècle. Les vitraux du XIX ème siècle sont notamment l'oeuvre de Duhamel-Marette. L'orgue et le Maître-Autel sont de style Néo-Gothique.Les Ex-Votosont en forme de bateau.

     

    La Grande-Rue: Maisons en pan-de-bois qui s'étallent du XVI ème au XVIII ème siècle. Mention sur des plaques de la date de chaque maison.

  • Traditions de Normandie:Les Charitons de l'Eure

    Quelques villages Normands, du pays d'Ouche, du Lieuvin et du Roumois dans l'Eure perpétuent encore la tradition du service des morts. A cette occasion, les Frères de la Charité portent leurs habits rouge et or et défilent en procession avec leurs bannières.

     

    En tête de cortège, les tintenelliers agitent les clochettes. Les charitons enterrent bénévolement les morts, sans préjugé, qu'ils soient catholiques ou athées, une pratique qui remonte aux grandes épidémies du Moyen-Âge.

     

    Interdites sous la Révolution et la Première République, les confréries vont réapparaître sous le Directoire.

     

    Survivance d'anciennes pratiques communautaires basées sur la solidarité et le lien social, elles ont su se maintenir dans l'ouest du département.