Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

richard coeur de lion

  • Histoire de Normandie: Un massacre à Evreux en 1193

    En janvier 1193, Jean sans Terre, profitant de la captivité de son frère Richard Coeur de Lion, vendit la ville d'Evreux au roi de France, Philippe-Auguste.

     

    Apprenant la libération de Richard, Jean sans Terre prit peur et revint sur sa décision.

     

    Il invita alors les 300 français de la garnison d'Evreux et les fit massacrer à la fin du repas. Il put ainsi restituer la ville à son frère, mais Philippe-Auguste irrité d'un tel affront, vint assiéger Evreux et prit la ville après avoir fait passer au fil de l'épée la garnison anglaise et les Bourgeois ébroïciens.

     

    La ville fut une nouvelle fois réduite en cendre.

  • Histoire de Normandie: Novus Burgus ou Le Neubourg

    Fondé par les romains Novus Burgus désignait une imposante forteresse autour de laquelle se protégeaient les habitations.

     

    Longtemps place frontière des Marches Normandes, le château fut le théâtre de nombreuses batailles:

     

    • pris d'assaut en 1118 par Henri Ier d'Angleterre

    • pris d'assaut en 1193 par Philippe-Auguste, roi de France

    • Il fut brûlé par Jean sans Terre en 1198 puis occupé par les troupes de Richard Coeur de Lion

    • pris et repris au cours des guerres de religion par la Ligue ou par les armées royales

     

    Ces faits d'armes témoignent de l'enjeu que représentait Le Neubourg.

     

    C'est pour cela aussi qu'il reçut la visite de nombre de rois:

     

    • Henri II d'Angleterre

    • Louis VII

    • Saint-Louis ou Louis IX

    • Charles VI

    • François Ier

     

    C'est là aussi que fut célébré en 1160, le mariage de Marguerite de France, fille de Louis VII avec le fils ainé d'Henri II d'Angleterre.

     

  • Paysages de Normandie: L'ancienne Abbaye de Bonport

    Cette abbaye cistercienne fut fondée par Richard Coeur de Lion en 1190 en exécution d'un voeu: selon la légende, au cours d'une partie de chasse, en danger de périr noyé dans la Seine, il fit vœu, s'il parvenait à « bon port » sur l'autre rive, de fonder un monastère là où il aborderait.

     

    Le XIII ème siècle fut une période de prospérité, mais la Guerre de Cent ans, puis les Guerres de Religion firent des dégâts.

     

    Au XVI ème siècle, le poète Desportes fut abbé commandataire.

     

    Sous la première République l'église de l'Abbaye fut détruite et le vaste bâtiment des communs Nord-Sud aménagé en locaux d'habitation.

     

    Ce qu'il reste à voir:

     

    • les vestiges de l'église du XIII ème siècle, édifice apparenté à ceux de Pontigny, du Breuil-Benoit et de Mortemer.

    • Les arcs trilobés du cloître du XIV ème siècle

    • la salle capitulaire, le réfectoire et sa façade nord du XIII ème siècle.

    La pièta du XV ème siècle, la chaire et les quarante-six stalles du XVIII ème siècle sont dans l'Eglise de Pont-de-l'Arche.