Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

rabelais

  • Cuisine de Normandie:La Véritable Andouille de Vire

    par Marc

    La véritable andouille de Vire, fleuron de la Gastronomie Normande, issue d’un savoir-faire ancestral, est née il y a bien longtemps au coeur du bocage virois. Mentionnée à maintes reprises par Rabelais, c’est n’est qu’aux 18e et 19e siècle que Jean-Pierre Pourquet et Richard Seguin en découvrent et dévoilent les origines. Fabriquée comme autrefois, de manière artisanale, elle est, selon la recette édictée par le Syndicat de défense de l’andouille de Vire, composée exclusivement de ventrées de porc détaillées en lanières, salées et mises en saumure, additionnées de poivre, d’épices et d’aromates.
    Si les artisans spécialisés dans la production de véritables andouilles de Vire respectent, de manière rigoureuse, les différentes étapes de sa fabrication, ils n’hésitent pas à ajouter à leur recette une note personnelle ; un secret jalousement gardé qui fait toute la spécificité de leurs productions.

    UN PRODUIT DE QUALITE FABRIQUE DE MANIERE ARTISANALE
    L’élaboration de ce produit de terroir typique de Normandie commence par le nettoyage minutieux et la découpe des chaudins en fines lanières qui, après avoir été salées et mises en saumure pendant plusieurs jours, sont montées en écheveau sur une cordelette de chanvre et enmaillotées dans un chaudin fermé à chaque extrémité. Fumée à l’ancienne, au bois de hêtre, l’andouille crue, dite aussi andouille verte, acquiert peu à peu, au fil des jours, sa saveur particulière.

    Après une période minimale de trois semaines passée en fumoir, après avoir perdu environ la moitié de son poids et de son volume d’origine, l’andouille est déssalée, réhydratée, habillée d’un filet puis cuite pendant plusieurs heures à l’eau ou dans un court-bouillon. Sa robe marquée par l’empreinte des mailles du filet, l’andouille sortie de l’eau s’oxydant au contact de l’air prend alors sa couleur définitive. Ce n’est qu’après cinq à six semaines, voire plus, que la Véritable andouille de Vire, épousant une forme cylindrique plus ou moins régulière, d’une trentaine de centimètres de long pour quatre à six centimètres de diamètre, revêtue de l’estampille attestant de son authenticité, est enfin prête à être commercialisée sur les étals des charcuteries et des marchés de la région.

    L’ART DU BIEN MANGER
    Moelleuse, fondante en bouche, fumée ou non, au gôut doux ou lègèrement prononcé, la Véritable Andouille de Vire, symbole de qualité et d’excellence, pur délice pour les adepte du bien manger, tout en offrant d’exceptionnels moments de convivialité, se marie à merveille avec pavés de saumon, ris de veau, feuilletés, gratins à la crème de Pont-L’Evêque, filets de bar ou de dorade rôtis.

    LA FABRICATION ARTISANALE DE L’ANDOUILLE DE VIRE
    Fleuron de la Gastronomie Normande, produit de terroir issu d’une longue tradition, la Véritable Andouille de Vire est encore fabriquée de nos jours par quelques artisans Maîtres-Charcutiers Virois et du bocage alentour dans le plus strict respect de la tradition.

  • Paysages de Normandie:La Pierre de Gargantua dans l'Orne

     

    gargantua.jpgAucune signalisation, aucun parking, des fils barbelés clôturent l'herbage où paissent quelques vaches normandes. Pourtant, ce mégalithe est classé aux monuments historiques depuis 1889. S'il se trouvait dans une autre région que la Normandie, nul doute que sa présence serait plus visible. Malheureusement, il n'est pas le seul dans ce cas !