Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

résistance normande

  • Chanson de la résistance Normande: L'Heure H du Jour J

    Paroles d'Henri Dior sur l'air de Belleville-Ménilmontant, paroles et musique d'Aristide Bruant  

     

    Le 26 novembre 1943, Henri Dior interpelle les alliés pour qu'ils fixent enfin le Jour J et l'Heure H du débarquement en Europe Occidentale.

     

     

    Dieu, que les Alliés sont lents!

    Ils ont bien force chalands,

    Mais avec soin on les cache

    Pour l'Heure H.

    Quant à leurs soeurs péniches,

    Elles restent dans leurs niches

    En attendant qu'ait surgi

    Le lointain Jour J (bis)

     

     

    Pourquoi laisser dans les ports

    S'ankyloser les transports?

    On ne verra leur panache

    Qu'à l'Heure H

    Où le bombardier arrose

    Une aurore aux doigts de rose

    Dont les lueurs auront rougi

    Le sanglant Jour J (bis)

     

     

    De massifs débarquements

    Couvriraient les hurlements

    D'Adolf Hitlet, moins bravache

    A l'heure H.

    Son dernier cri de détresse

    Dans l'Europe forteresse

    Montrerait comme il rugit

    Au fameux jour J (bis)

     

     

    Trop de chaleureux discours!

    Les meilleurs sont les plus courts;

    Rien ne vaut le coup de hache

    De l'Heure H.

    Assez de grandes manoeuvres;

    C'est l'instant des « hautes oeuvres ».

    Pour que Fritz soit assagi

    Fixez le jour J (bis)