Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

point de venise

  • Culture de Normandie:Le Point d'alençon "la reine des dentelles"

    par Caroline

    L'histoire est parfois chauvine. Certaines sources affirment que vers 1650, une damùe de la Perrière d'Alençon, parvint par ses propres moyens à "perfectionner" le point de Venise qui faisait fureur, créant ainsi le point d'Alençon.

    Selon d'autres sources, l'hémorragie de monnaie française pour se procurer le point de Venise, que personne ne parvenait à imiter, aurait amené Colbert à faire venir à Alençon, quelques dizaines de denteliières venitiennes afin d'initier nos compatriotes.

    Quoi qu'il en soit, les cartons de Lebrun ne tardèrent pas à inspirer les nouveaux motifs qui, avec l'invention du "réseau", allaient imposer durant  près de deux siècles la nouvelle merveille, au point d'éclipser ses concurrentes.

    Malgré l'irruption de la tulle mécanique, le point d'Alençon triomphait encore à l'exposition de Londres de 1851: il ne faisait plus travailler que 1200 ouvrières contre dix fois plus au temps de se splendeur.