Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

poème de noël

  • "Un Bouan Noué à tous" par Alice de Faye en 1910

    Alice de Faye (1849 - 1925)

    Nos v’la oucouo eunne fais de pus arrivais
    A la pus grande fête de toute l’annais.
    Y faout premiethement pensé au podin,
    Car nou ne peut pas cazi s’en passé à Noué.

    Et pour le faithe y faout toute sorte de fruit,
    Qui faout lavé, copé, frotté et bein éplutchi.
    Y faout corinthe, raisin, sultana et limon,
    Prunes, pommes, toutes epices, muscade et citron.

    Pain, fieu, lait, suchre, set, et graisse de rignion,
    Et pis, des oeux sans nombre pour qui sait bon.
    Yian a qui mettre carotte, vin, romme et biethe,
    Mais chest des gouts bein extraordinaithe.

    Et pis n’ou le bouor pour douze heures, même pus,
    Et faithe bein attention que yiaux n’aille pas d’sus,
    Et prendre grand soin qui boille raide et tréjous,
    Car y pouorait brulé le “saucepan” au fond.

    Et pis y faout pensé a d’la gache et boulandgi,
    Ave pitho, pico, beu ou lard pour roti;
    Des almandes, des chataines et toute sorte de nouès
    Qui faout grugi et mangi toute la séthaie.

    Mais ne v’chin eune avis que je men vais vos donné,
    Ne mangie pas trop surtout à votre diné;
    Pensais est pouore gens qui n’ont pas assais,
    Que jamais, nen jamais ne sont rasasiés.

    Et partagie vos bouan restant avec les pouore gens,
    Ou scais pus satisfaits et pis pus bein, pus contents,
    Car y nos est permins de joué et de nos réjouit,
    Mais y ne faout pas laissi le pauvre péthit.

    Et si ou pensais a lus faithe des présents,
    Que scait mouochet, calobre ou bein des gants,
    Donnais-lu, du tout miyieu et du tout pus chi,
    Pour qui ne scait pas eusait ou vite triyi.

    Et pis a vos ammeins qui sont bein dans la vie,
    Et qui n’ont pas besoin que n’ou lus donne d’habits,
    Envies lus par poste eunne belle carte de Noué,
    Et pour luck un mio de votre bouan podin.

    Mais y ne faout pas seulement vos arreté la,
    Mais envies est siens qui sont yien, eun nice Almana.
    Chest a la “Vieille Chronique” que ou zen éthais eun bé
    Et vraiment géça eun nice cadeau de Noué.

    Oucouo eunne fais a tous je souaite eun bouan Noué
    Et ne mangie pas trop de podin a votre diné,
    Car ou pouoraite avé eunne indigestion,
     Et ou zen éthaite ergret et avec grande raison.