Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

philippe langlois

  • Culture de Normandie: Lé Cidre par Philippe Langlois


    Le vier Noué fut l'prumier homme
    Qui fit du vin de verjus;
    Mais nou n'sait pon qui d'la pomme
    Sut le prumi haller l'jus:
    La pere fournit un breuvage
    Qui s'il est bein apprêtè,
    Vrainment mérite un homage
    De quiconque l'a gouotè.

    Il y en a qui de la biere
    Font un grand cas comm' boisson;
    A d'autres ch'est de ll'iaue cllaire
    Qui donne satisfaction:
    De thé, d'café une tasse,
    Parfais une gorgie d'liqueu,
    Quand nou n'est pon bein dêlasse,
    Et vos ranime le coeu.

    Vive le jus de la vingne,
    Il est de toute saison,
    Mais le cidre est étou dingne
    De not respect comm' boisson,
    Par de bouan prè le champangne
    Peut fort bein êt'e remplléchi
    Et il y-a pus d'un ivrouangne
    Qui s'y trouvrait bein basqui.

    23/3/1872
    Le cidre n'est pas d'la pioche
    Quand il a 'tè souotirè,
    Qu'il est fait de poumme douoche,
    Et qu'il est bein apprêtè,
    I n'monte pas vite à la tête,
    Nou peut s'en désaltérer
    Sans pour chouna devnin bête,
    Coumme un anima rouoler.

    29/3/1872

  • Culture de Normandie:Le Meis de Mai par Philippe Langlois

    Philippe Langlois, 10 mai 1874. 


    Le meis de Mai, le meis de Mai,
    Y-a-t-i' un mais preferablle?
    Cllos et gardîn, côti et prè,
    Y-a-t-i' rein d'pus agriablle?
    Vive, vive le meis de Mai,
    Vive l'amour et la biautè.

    Le meis de Mai, le meis de Mai,
    Rêjouit toute la nature;
    Tout est charmant, tout est parfait,
    Tout à l'envi s'transfigure,
    Vive, vive le meis de Mai
    Meis remplli d'amour et d'attrait.

    Le meis de Mai, le meis de Mai,
    Comme est que tout se rêville;
    Tout est jouaie et gracieusetè,
    Tout dans sen pus be s'habille:
    Vive, vive le meis de Mai,
    Vive l'amour et la gaitè.

    Le meis de Mai, le meis de Mai,
    Est tout remplli d'esperance;
    Opres la fraid le biau solei,
    Opres le deu la rejouissance,
    Vive, vive le meis de Mai,
    De le rveir qui n'a le souhait?