Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

percherons au canada

  • Histoire de Normandie: Les Percherons au Canada

    Dans les églises de Tourouvre et de Mortagne, des vitraux font revivre l'épopée peu connue des émigrants du Perche au Canada.

     

    Car la région fut une terre d'émigration. En 1634, des paysans et des artisans du Perche s'embarquèrent pour peupler ces arpents de neige, alors possession française.

     

    Dans l'église de Tourouvre, une plaque donne la liste des émigrants baptisés dans la commune qui firent souche au Canada. On estime ainsi que plus de 1 500 000 Canadiens francophones descendent des 250 premiers émigrants de Tourouvre, de Mortagne, de Bellême et de La Ferté-Vidame.

     

    Ils jouèrent parfois un rôle important: l'un d'eux, Robert Boucher, originaire de Mortagne, épousa une Huronne et organisa le poste militaire de Trois-Rivières.

     

    L'arrivée de soldats canadiens francophones lors de la Bataille de Normandie a permis de renouer avec le passé et de faire des jumelages très actifs avec des communes des provinces Canadiennes francophones comme Québec, l'Acadie et le Nouveau-Brunswick.