Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

paysages du cotentin

  • Paysages de Normandie:Le PNR des Marais du Cotentin et du Bessin

    le PNR des Marais du Cotentin et du Bessin est compris grosso modo dans un triangle Quinéville-Lessay-Pont Hébert.


    Paysages de bocages et de vastes prairies sillonnés par une multitude de rivières et de fossés au centre, le PNR s'ouvre de part et d'autre sur la mer.


    Le marais du Cotentin, c'est le secteur le plus bas du Cotentin. Si le niveau de la mer s'élevait d'un mètre, le Cotentin serait vraiment une ile. D'ailleurs les hivers où il pleut pas mal, plus de 14 000 hectares de terres se retrouvent complètement inondés.


    Trente communes autour de Saint-Sauveur-le-Vicomte, Marchésieux, Rémilly-sur-Lozon, Graignes, Carentan, ont quasi en permanence le marais sous leurs yeux. Un secteur pittoresque qui offre une palette variée de paysages, une intéressante architecture rurale et de nombreuses occasions de randonnées.


    En fait, le marais se révèle plutôt comme un grand patchwork. Du bocage à perte de vue et des tourbières. Des haies coupe-vent, mais surtout les limes (fossés emplis d'eau) délimitant les parcelles, remplissant la fonction des talus dans le bocage.

    Ici on a réussi à éviter le remembrement, pour le plus grand plaisir des yeux. L'une des raisons à cela est que, compte tenu de la platitude du secteur et de son exposition aux tempêtes à la fois d'ouest et d'est, conserver les haies est la seule façon de protéger le bétail du vent.


    Le Parc possède des dizaines d'espèces animales et végétales originales. Des millions d'oiseaux migrateurs choisissent le marais du Cotentin pour se reposer ou comme zone d'hivernage ou de nidifications. On assiste depuis peu entre Marchésieux et Tribehoux à des arrivées de plus en plus fréquentes de colonies de cicognes.


    Autre intérêt du Parc, l'habitat. Le parc comprend plus de 10 000 édifices construits en terre crue. L'utilisation de la terre trouvée sur place se révèle ainsi non seulement économique mais aussi profondément respectueuse de l'environnement. Les belles nuances rouges, ocre, organge, mordorres de la terre réchauffent le paysage.


    Autour de Graignes, on trouve plus de 50% de demeures en terre. Dans les environs de Mesnilbus, nombreuses fermes proposent un intéressant compromis granit-terre.


    Enfin de nombreux et superbes sentiers de randonnée bien balisés vous faciliteront la découverte de ce secteur du Cotentin.