Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

parc des moustiers

  • Varengeville-sur-Mer: Perché au-dessus des flots

    Sur la Côte d'Albâtre, entre Saint-Valéry-en-Caux et Dieppe, à 84 mètres au-dessus des flots de la Manche, Varengeville-sur-Mer ne présente pas le visage classique de la plupart des villages normands, avec un centre-ville rassemblée autour d'une église et d'un hôtel de ville.

     

    Le charme de Varengeville tient dans le dédale de petits chemins qui mènent à de minuscules hameaux rafraîchis par l'ombre de vieux chênes centenaires.

     

    Depuis le XIX ème siècle, l'endroit a séduit plus d'un artiste par son calme entre mer et campagne. Avec la pointe d'exotisme du Parc des Moustiers, imaginé sur le modèle des parc anglais du XVIII ème siècle. Là, dans la fraicheur d'un vallon, poussent des essences venues de Chine, du Japon ou d'Amérique. Le peintre Georges Braque y passa ses dernières années, sa tombe se trouve dans le cimetière marin.

     

    L'église du cimetière marin date du XIV ème siècle, elle est menacée d'être emportée par un glissement de la falaise.

     

    L'église de Varengeville comme la chapelle Saint Dominique possèdent des vitraux originaux de Braque qui passa sa jeunesse au Havre.

     

    Varengeville abrite également le Manoir d'Ango, qui est l'un des plus beaux exemples d'architecture de style Renaissance de Normandie. Construit entre 1530 et 1545, ce manoir fut commandé par l'armateur Jean d'Ango.