Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

pâtisserie normande

  • Cuisine de Normandie: Les Bourdots

    Aussi appelés douillons, ces desserts sont typiquement normands. Ils se font aussi bien avec des pommes qu'avec des poires.

     

    Préparez une pâte brisée avec 250 g de farine, 125 g de beurre doux, une pincée de sel, mouillez d'un peu d'eau.

     

    Faites une boule que vous laissez reposer 1h

     

    Préparez quatre pommes: épluchez-les tout en gardant la queue des fruits. Saupoudrez d'un peu de sucre semoule ou brun et disposez une noix de beurre ou du miel sur le dessus.

     

    Vous pouvez aussi mettre un peu de cannelle.

     

    Prenez votre pâte, découpez quatre carrés. Installez les pommes et là, délicatement, vous remontez les bords, laissez dépasser la queue, au besoin humidifiez-vous les doigts pour faire coller la pâte.

     

    Délayez un jaune d'oeuf avec un filet d'eau. Dorez-les bourdots, faites une petite décoration avec la pointe d'un couteau.

     

    Enfournez à four chaud pendant une trentaine de minutes.

  • Friandises et pâtisseries normandes

    A l'occasion des fêtes, les farines de froment sont travaillées en friandises.

     

    C'est par exemple le « garot », un pain très blanc, la « fallue », brioche longue et plate, la « gâche » grande galette de pâte à pain, le petit pain de Rouen, la galette à l'anis d'Honfleur etc...

     

    Des pâtes enveloppent aussi pommes avec les Bourdelots et les poires avec les douillons avant d'être mises à cuire. Y a aussi les Royaux aux Pommes ou au Chocolat. Y a aussi le Mirliton spécialité de Rouen

    Il y a aussi les Républicains et les Aristocrates, la Carenprenant, la Tarte Cauchoise

     

    Il y a aussi les sablés de Caen, ceux de Caumont l'Eventé. Les Biscuits de la Manche,

     

    Un dessert normands sans pommes ou sans poires ou sans crème cela n'existe pas.

     

    Les desserts normands n'ont jamais été aussi élaborés que les pâtisseries parisiennes.

     

    Longtemps le dessert normand le plus populaire a été le simple plat de pommes cuites au four.

  • Cuisine de Normandie: Le mirliton

    par Sarah

    Ah oui, cette fois, vous y êtes ! Il s’agit de ces délicieuses pâtisseries originaires de notre belle province !

    Le Mirliton de Pont-Audemer a été créé en 1340 par Guillaume Tirel dit « Taillevent », enfant du pays, cuisinier à la cour de France et auteur du « Viandier » considéré comme le plus ancien livre de recettes écrit en français à la demande de Charles V donc avant 1380 !




    C'est une pâte à cigarette roulée, garnie d’une mousse pralinée et fermée aux deux extrémités par du chocolat noir ! Divin !!!


    Quant au Mirliton de Rouen, il se présente sous la forme d’une tartelette garnie d’une crème parfumée à la vanille, à la fleur d’oranger et aux amandes. Un bonheur !!!

    Et pour régaler vos papilles alléchées, en voici la recette originelle :

    « Garnir 8 moules à tartelette, préalablement beurrés, de pâte feuilletée. Préparez la crème aux amandes : réduisez en poudre un gros macaron aux amandes, battez 2 œufs. Réunissez les préparations et ajoutez 50 g de sucre semoule et 25 g de poudre d’amandes. Garnissez les moules et laissez reposer une heure au frais. Emondez puis coupez en trois dans le sens de la longueur plusieurs amandes. Elles doivent former comme une étoile sur le dessus du mirliton.

    Enfournez dans un four bien chaud et poursuivez la cuisson une petite demi-heure. Cette délicieuse friandise peut se déguster tiède ou froide. »