Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

notre-dame de grâce

  • Culture de Normandie:Honfleur par Lucie Delarue-Mardrus

    Notre-Dame de Grâce; ô vétuste patronne

    Des pêcheurs et des matelots,

    Dame de bois et d'or à la belle couronne

    Qui loge au-dessus des flots,


    Veuille à jamais bénir, tout au bas de la côte

    Honfleur, ma ville aux deux clochers,

    Qui descend jusqu'au bord de la mer basse ou haute

    Parmi les grands filets séchés!


    Voici les matelots, mousses et débardeurs,

    Tous gens de roulis et de houles;

    Et, de même, voici les poissardes, leurs soeurs,

    Et celles qui cueillent les moules.


    Tout ce peuple salé lève vers toi les yeux,

    C'est lui qui te nomme sa reine,

    Sainte-Vierge de mer, madone un peu sirène,

    Toi, son unique merveilleux!


    Vois! Leur reconnaissance encombre ta chapelle,

    Plaques de marbre, cierges droits,

    Et ces barques qu'ils font, longues comme deux doigts,

    Joujoux de bois et de ficelle.


    Tout cela pour orner tes deux pieds triomphants,

    T'arrive du fond des naufrages.

    Toute l'immense mer avec ses grandes rages

    T'honore en ces cadeaux d'enfants.


    Lucie Delarue-Mardrus (née en 1874 à Honfleur).