Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

normandise

  • Cuisine de Normandie: LE CREPIAU DIEPPOIS

    pour 4 personnes 

    Ingrédients :

    Pour la pâte à crêpe :
    - un quart de litre de lait
    - 125 g de farine
    - deux oeufs
    - 25 g de sucre
    - compote de poire
    - poire au sirop

    Pour le caramel au lait :
    - 200 g de sucre
    - 10 cl d'eau
    - 10 cl de crème fleurette

    Préparation :
    Faire une pâte à crêpe avec un quart de litre de lait .
    125 g de farine, deux oeufs, et 25 g de sucre
    Dans une casserole cuire jusqu'à obtenir une couleur ambrée
    200 g de sucre dans 10 cl d'eau.
    Déglacer avec 10 cl de crème fleurette.
    Dans une poêle à blinis, remplir de pâte de crêpe et y ajouter la compote de poires.
    Enfourner à 180 °C pendant sept à huit minutes.
    Démouler dans une assiette, y ajouter au centre les poires au sirop et laisser
    couler le caramel tout autour.

  • Cuisine de Normandie: Les Aguignettes, gâteau de saison

    Voici la recette de l'aguignette, gâteau de saison par excellence...

    Il faut faire une pâte feuilletée avec 200 g de farine, 100 g de beurre en petits morceaux, 10 cl d'eau environ, mélangée avec une demi-cuillère à café de sel. Ensuite, faire cuire des pommes à la poêle avec beurre, sucre roux et cannelle itou, si on aime. Une fois cuites, on les passe au mixeur.

    Pendant ce temps, on fait gonfler des raisins secs dans le calva. Ce sera pour faire des yeux. On mélange du jaune d'œuf avec du sucre pilé (ou sucre glace), ce sera pour la dorure.

    On abaisse la pâte feuilletée et on fait différentes formes en double (par ex un lapin). On tartine la pâte abaissée sans aller jusqu'au au bord. On met la deuxième forme par dessus. On lie les deux formes sur les côtés et on strie avec des petits coups de couteau pour faire monter un peu la pâte. Ensuite, avec une fourchette, on fait des raies ou on dessine des écailles, par exemple. Enfin, on passe au four déjà chaud (6/7) jusqu'à ce que ce soit gonflé et bien doré. On peut même finir en passant le dessus très peu de temps au grill pour rendre le tout très croustillant. A vos rouleaux les quenâles, et donnez de la voix pour réclamer votre dû !