Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

normandeie

  • Paysages de Normandie: Le château et l'église de Saint-André-d'Hébertot

    Situé au milieu d'un beau parc à la française et entouré de douves. Le château a été bâti en trois campagnes, séparées chacune par un siècle: une tour carrée reconstruite au début du XVII ème siècle; le corps de logis qui lui fait suite au début du XVIII ème siècle; une construction plus basse ajoutée à l'autre extrémité au début du XIX ème siècle et qui ne compte pas dans la composition.

     

    La tour d'angle de style Louis XIII est massive et porte un haut toit en pavillon débordant sur d'épaisses consoles. De grandes lucarnes coiffées de frontons triangulaires coupent l'entablement. Cette tour domine le corps de logis auquel elle est reliée par un cordon de pierre courant entre le rez-de-chaussée et l'étage unique. Une rangée de lucarnes a été ménagée à la naissance du toit.

     

    Ce corps de logis comprend neuf travées; les baies sont grandes, celles du rez-de-chaussée plus élevées que celles de l'étage. Elles sont espacées et découpées dans le mur, sans encadrement. Nulle sécheresse ne résulte de cette économie de moyens qui met en valeur la décoration discrète d'un avant corps de trois travées, orné de bossages aux angles et de simples agrafes aux clefs des baies et couronné d'un fronton bas, sculpté d'armoiries.

     

    Ces armoiries sont celle des Aguesseau-Nollent, propriétaires au XVIII ème siècle.

     

    L'église date du XII ème siècle. Sur un parti roman, elle possède, au-dessus de l'avant-choeur, une croisée d'ogives qui est parmi les premières que nous connaissons.