Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mégalithes

  • Paysages de Normandie: La Pierre Procureuse dans l'Orne

     

    Non loin de L'Hermitière, se trouve un dolmen, en partie affaisée, qui date du néolithique. Il s'agit en fait d'un vestige d'une chambre funéraire de tumulus.

     

    On raconte que quiconque touche ce mégalithe se voit procurer le bonheur et la sante, d'où l'origine du nom qui lui est attribué.

     

    On dit aussi que le soir de Noël, que la pierre se soulève pour révéler un trésor. Cependant, malheur à celui qui n'est pas assez rapide ou que la cupidité attire trop longtemps en ce lieu de mystèrre, car au douzième coup de minuit, la lourde pierre retombe et écrase l'imprudent!

     

     

  • Histoire de Normandie: Des mégalithes à l'âge du Bronze?

    L'âge du Bronze marque la fin de la construction des mégalithes. Les populations de la première phase du Bronze continuent toutefois à utiliser des monuments plus anciens mais cela reste un mouvement de peu d'ampleur qui masque un retour à des pratiques funéraires individuelles.

     

    Ce type de monument continue toutefois à marquer le paysage protohistorique et la place des pierres levées mérité d'être discutée. Sans fouille, il est généralement impossible de dater ces pierres dressées dont l'érection s'étend probablement du Néolithique à la Tène ancienne.

     

    Quelques grandes stèles taillées datent sans conteste du Néolithique, par comparaison avec les exemples bretons, tandis que d'autres, dressées à côté de monuments funéraires appartiennent vraisemblablement à l'âge du Bronze comme à Soulangy dans le Calvados ou Cerisé dans l'Orne.

     

    D'autres sites encore, comme Cerisy-la-Salle dans la Manche, ont livré un dépôt d'objet en bronze au pied d'un petit alignements de menhirs, suggérant au moins que les populations avaient encore une connaissance de ces pierres et qu'elles étaient un repère pour elles.

     

    Toutefois, trop peu d'informations sont disponibles sur ces pierres pour préjuger de leur période d'érection, même si une densification des menhirs durant l'âge du Bronze ne peut-être exclue.