Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lyonnaise

  • La « Normandie » celto-romaine

    Dans leur entreprise de conquête de la Gaule Chevelue, les troupes de Jules César progressent difficilement lorsqu'ils abordentle Nord-Ouest.  

     

    Viridorix, le chef des Unelles, transforme le Cotentin en une véritable forteresse et oppose une forte résistance aux Romains, préfigurant celle de Vercingétorix.

     

    Viridorix est battu en 55 avant J-C. Et l'ensemble de la région est soumise. Elle devient la base arrière en vue de la conquête de l'île « Britannia » (actuelle Angleterre)

     

    L'organisation mise en place par Auguste inclut la région dans la province administrative. de la Lyonnaise et la dote de cités. Certaines sont des créations romaines: Augustodurum (Bayeux). Toutefois Juliobona (Lillebonne) était le site privilégié des Calètes. Rotomagus (Rouen) était la capitale des Véliocasses, elle acquiert de plus en plus d'importance grâce à sa position sur la Seine.

     

    Fleurissent alors dans ces cités: forums, théâtres et thermes. Tandis que les campagnes s'organisent autour des « Villae », grandes propriétés terriennes agricoles.

     

    La réorganisation administrative qui a eu lieu lors du Bas-Empire en 280, est décisive pour la future Normandie. D'abord, la province prend le nom de Seconde Lyonnaise est reçoit des limites qui seront en gros celles du comté puis de la province à venir. Ensuite Rouen accède au rand de chef-lieu, consacrant l'importance du fleuve comme voie de communication essentielle pour l'économie mais aussi pour la diffusion de la nouvelle religion monothéiste qu'est le christianisme.

     

    À la fin du III ème siècle, l'évêque Mellon s'installe à Rouen. Tandis que Evreux, Lisieux, Bayeux, Coutances, Avranches et Sées ne deviendront des évêchés qu'au VI ème siècle.

     

    Mais parrallèlement, dès la fin du III ème siècle, la région subit des premières invasions, qui apparaissent comme un prélude aux bouleversements du V ème siècle.