Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

louis xiv

  • Histoire de Normandie: Le Tabac de Pont de l'Arche par Dubosc

    par Georges Dubosc


    « Pas de tabac ! Pas de cigarettes ! Pas d’allumettes ! » Ce fut, pendant la guerre, l’éternel refrain. C’est l’avis négatif qu’on rencontrait de tous côtés, au grand désespoir des fumeurs et des priseurs.

    Sait-on cependant qu’il fut un temps - hélas bien révolu - où le fumeur normand pouvait récolter lui-même sa petite provision de caporal ? Sait-on que tout près de Rouen, aux environs de Pont-de-l’Arche, on cultiva en grand le tabac, pendant un siècle environ ?

    Lire la suite

  • Personnage de Normandie: Jean Doublet

    Aux âmes bien nées, la valeur n'attend point le nombre des années. Première expédition maritime à l'âge de sept ans, premier naufrage à onze ans.  

     

    La vie du honfleurais Jean Doublet sera à l'image de son enfance: aventureuse. En quarante-huit ans de navigation sur l'Atlantique, il échappa à six nauvrages.

     

    Terre-Neuvas, officier de la Royale, négrier, capitaine, marchand, corsaire. Jean Doublet exercera tous les métiers en rapport avec la mer jusqu'à celui d'espion sous Louis XIV.

     

    Prisonnier des anglais pendant quatre mois à Plymouth suite à cela.

     

    Seule la mort, survenue en 1728, à quelques kilomètres de Honfleur dans le vallon de Barneville la Bertran, aura raison de ce Normand.

  • La culture Normande a joué un rôle dans la culture française

    21568_1374358958066_1204581187_1134761_6141907_n.jpgpar Marc

    La culture normande a joué un rôle capital dans la formation de la culture française comme de la culture anglaise, d'ailleurs. Elle possède, sans aucun doute, une vocation d'universalisme qui lui vient de ses origines ethniques. La Normandie, depuis le Xème siècle, date de la formation du Duché, jusqu'au XVIIème siècle, époque de la centralisation Louis-quatorzième, a su développer une culture originale, proche, mais distincte, de la culture française proprement dite. Elle a été une cellule culturelle primordiale de l'Europe au temps de sa splendeur. Cette vitalité provenait des caractères spécifiques de la nation normande : plongeant ses racines dans un substrat germanique et celtique, volontairement tournés vers la mer, très fortement influencée par la mentalité nordique. La culture normande fut longtemps originale dans ses créations et dans ses thèmes. Elle conserve un esprit particulier, reflet de sa conception du monde, jusqu'au moment où Paris, par sa puissance économique et politique, l'intégra totalement dans son orbite culturelle.

  • Histoire de la Normandie:Michel Cabieu, seul contre les Anglais

    1762... C'est alors la guerre de Sept Ans contre les anglais. L'Angleterre est maîtresse des mers et menace en permanence les côtes françaises. Il appartient aux gardes-côtes de scruter la mer, surtout la nuit.

     

    Dans la nuit du 12 au 13 juillet, un coup de main anglais est tenté sur la redoute Vauban de Colleville.

     

    L'Amiral britannique Rodney qui bloque Le Havre, veut s'emparer de l'estuaire de l'Orne. Déjà les redoutes de Ouistreham et de Sallenelles ont été prises.

     

    C'est compter sans Michel Cabieu, fils d'un maître d'école, né à Ouistreham en 1730, tailleur de pierre de son état mais sergent de gardes-côtes quand il faut servir le roi. Michel Cabieu aperçoit les chaloupes qui s'approchent. Il veut donner l'alerte, mais tout le monde s'est enfui, y comprit le tambour du village.

     

    Alors notre homme s'empare du tambour que le fuyard a abandonné et court d'un point à un autre de la grève en faisant grand tapage.

     

    Les marins britanniques, à cent lieues de se douter qu'ils n'ont affaire qu'à un seul homme croient qu''ils vont se heurter à forte partie et rebrousse chemin.

     

    Michel Cabieu attendra vainement la récompense méritée. Le vainqueur des Anglais vivra dans la misère jusqu'à sa mort en 1804.