Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

les poêlées

  • Tradition de Normandie: La Chandeleur en Normandie

    Cette fête catholique commémore la Présentation de Jésus au Temple et la Purification de la Vierge. Le mot vient du latin festa candelarum « la fête des chandelles »

     

    Il y a quelques années, en Normandie, cette fête dite « fête des cierges bénits » avait des vertus plus ou moins païennes. La bougie ou le cierge apporté par la mère de famille était allumé lors de la cérémonie par le sacristain puis béni par l'officiant. C'est seulement à la fin de la lecture de l'Evangile qu'on éteignait son cierge qu'on emportait jalousement.

     

    Rangé au fond de l'armoire, parmi d'autres trésors religieux, il servirait à protéger la maison des orages et la famille de bien des malheurs, à commencé par ceux de la maladie. Sa lumière, disait-on, éloignait les mauvais esprits.

     

    Début février, c'est aussi la reprise du travail dans les champs après la dureté de l'hiver et l'occasion de faire des plats à base de cette farine si symbolique, comme les poëlées. C'est une tradition ancienne avec tout son lot de superstitions, multipliant les souhaits de fortune et de bonheur.