Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

le mont saint michel

  • Culture de Normandie:Poème "Le Mont Saint-Michel"

    Poème proposé par Anne

     

    le-mont-saint-michel.jpg

    Le Mont Saint-Michel


    Noyé des brumes marines,

    Le Mont Saint-Michel s'estompe

    Entouré d'algues malignes

    Il possède son Triomphe.


    Sources telluriques druex,

    Ondes majeures sur vagues

    Au galop des nuits venues

    Les remous sont comme dagues.


    Les forêts furent couvertes

    Par l'impétueux essor

    Fluorescences si vertes

    les trombes vont jusqu'au port.


    Saint-Michel et le dragon

    Eurent assauts symboliques

    et « l'acier » du Saint-Fanion

    Fut fêté des gaéliques.


    « Aubert », l'évêque d'Avranches

    Eut la mission de construire

    Le sanctuaire, arcs et branches,

    Dès l'an huit cents du navire.


    Alors, de reour de Rome,

    Portant voile rouge saint,

    Avec l'Etendard du Dogme

    Fut l'ilot bénédictin.


    Richard, Judith de Bretagne,

    Mariage célébré

    Sur ce Mont, gothique Ascagne

    de l'Eneide engané.


    Le Roi Louis onze créa

    Le grand Ordre de Saint Michel

    Qui d'Amboise, en falbala

    Se posa près du Missel


    Allant ainsi vers le cloître

    D'ocre rose et blanc granit..

    Les songes virent s'accroître

    Ses élans vers le zénith.


    O puissance constellées

    De ferveurs toujours nouvelles,

    Je pense aux nobles veillées

    Et splendides étincelles.


    .. Noyé des brumes marines,

    Saint Michel est honoré

    Du roi des Aulnes d'hermines

    Voguant dans l'air éthéré.