Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

le journal de l'orne

  • Histoire de la Normandie:La mobilisation à Argentan en 1914

    Le 1er août 1914, c'est la guerre avec l'Allemagne. Voici comment le Journal de l'Orne relate, le lendemain, la mobilisation à Argentan.


    «Vers quatre heures l'ordre de mobilisation générale parvenait à l'autorité militaire qui le transmettait à la mairie. Une laconique dépêche manuscrite était aussitôt affichée. Presque aussitôt, la générale sonnait à l'église Saint-Germain, sonnerie lugubre qui provoqua dans les cœurs un instant de profonde émotion. Peu après, l'ordre de mobilisation était annoncé par la voie du tambour et en même temps affiché dans divers quartiers de la ville.

    Dans la soirée était également affiché l'ordre de réquisition pour les chevaux et voitures susceptibles d'être pris pour la mobilisation.

    Le calme du début de l'après-midi fait alors place à la plus vive animation. Partout des groupes se forment et commentent les événements. Toutes les conversations que nous entendons de droite et de gauche peuvent se résumer ainsi: « Puisqu'il fallait en finir par là, autant aujourd'hui que dans six mois ou dans un an. Nous ne serons jamais mieux préparés. »


    Le même «Journal de l'Orne » annonce que la ville d'Argentan sera pavoisée pour l'accueil des réservistes rappelés. On y apprend aussi « qu'un vagabond d'origine allemande » a été arrêté.