Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lactation

  • Tradition de Normandie: Sainte Agathe en Normandie

    Les Normandes invoquaient Sainte Agathe comme la grande protectrice de la Lactation. Trop de lait ou pas assez de lait, des seins douloureux ou malades, ce sera l'affaire de Sainte Agathe.

     

    La lactation était une grande affaire en Normandie. C'est encore aux femmes que revenait le travail de la traite. Elles se rendaient à pied dans les pâturages, une canne vide sur l'épaule, pour traire les vaches et s'en retournaient à la ferme lourdement chargées.

     

    Après chaque traite, la fermière filtrait le lait et le versait dans des jattes qui étaient ensuite rangées dans la laiterie. Le large évasement des terrines facilitait la formation de la crème qui était ensuite prélevée puis versée dans des pots de grès percés. Le lait qui restait s'appelait alors le petit-lait avec lequel la ménagère préparait la soupe de caudelée après l'avoir fait cailler avec du sel.

     

    Qui était Sainte Agathe?

     

    Elle est née en Sicile. C'est à Catane qu'elle aurait été martyrisée pour avoir repoussé les avances du Consulaire Quintien alors qu'elle n'était encore qu'une adolescente. En 251, après l'avoir fait flageller et lacérer le corps de la malheureuse jeune fille, Quintien ordonne qu'on lui coupe les seins puis qu'on la jette sur un brasier.