Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

la sée

  • La Truite Normande

    Avec ses nombreuses piscicultures, la Normandie se place dans le carré de tête des producteurs français de truites, quatrième poisson consommé dans l'Hexagone.


    Mais les terres normandes sont aussi arrosées par de très nombreux cours d'eau qui offrent des eaux vives, claires, fraîches et riches en oxygène... un environnement naturel qui permet à ses poissons carnivores de s'ébattre tout à loisir.


    Les pêcheurs n'ont que l'embarras du choix pour aller taquiner la « fario », « l'omble », ou « l'arc-en-ciel »: la Vire, la Seulles, la Touques dans le Calvados, la Risle ou l'Andelle dans l'Eure, la Sée dans la Manche, la Varenne, l'égrenne, la Rouvre dans l'Orne, l'Arque, la Valmont, ou encore la Bresle en Seine-Maritime.

  • Histoire de la Normandie: Les moulins de la Sée

    Un parchemin datant du 11 mars 1539 révèle que, dès le début du XVI ème siècle, plusieurs moulins fonctionnent dans la région de Sourdeval, le long de l'Yeurseul et de la Sée: les innombrables chutes d'eaux font tourner les moulins, et leur eaux limpides broies des chiffons qui deviendront papier.

     

    A l'aube du XIX ème siècle; l'activité est florissante et les moulins en nombre: 150 papeteries sont recensées le long de la Sée.

     

    Lorsque au milieu du XIX ème siècle, l'activité périclite, quelques moulins sont repris par d'autres industries:

    • des fabriques de couvert de tables

    • des filatures

    • des centrales hydroélectriques

     

    Ont ainsi succédé à l'industrie du papier.