Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

la risle

  • La Truite Normande

    Avec ses nombreuses piscicultures, la Normandie se place dans le carré de tête des producteurs français de truites, quatrième poisson consommé dans l'Hexagone.


    Mais les terres normandes sont aussi arrosées par de très nombreux cours d'eau qui offrent des eaux vives, claires, fraîches et riches en oxygène... un environnement naturel qui permet à ses poissons carnivores de s'ébattre tout à loisir.


    Les pêcheurs n'ont que l'embarras du choix pour aller taquiner la « fario », « l'omble », ou « l'arc-en-ciel »: la Vire, la Seulles, la Touques dans le Calvados, la Risle ou l'Andelle dans l'Eure, la Sée dans la Manche, la Varenne, l'égrenne, la Rouvre dans l'Orne, l'Arque, la Valmont, ou encore la Bresle en Seine-Maritime.

  • Visite historique de Pont-Audemer

     

     

     

    1. Eglise Saint-Ouen: Choeur de style Roman du XI ème siècle. Le reste date des XV ème et XVI ème siècles. Beaux vitraux du XVI ème siècle de style Renaissance. Portail de style Gothique.

    2. Eglise Saint-Germain: Elle date du XI ème siècle, remaniée au XIV ème siècle. De style Roman à l'extérieur. Tour de style Roman dont les arcades ont été restaurées au XIX ème siècle en style Gothique. Clocher du XIII ème siècle.

    3. Les Canaux: Nombreux bras de rivières, certains bordés de quais. La Risle est navigable en amont de Pont-Audemer. Nombreux petits ponts d'où l'on découvre de pittoresques perspectives anciennes.

    4. Maisons anciennes: Très nombreuses encore malgré les bombardements de la seconde guerre mondiale. Rue Sadi Carnot, maison du XV ème siècle et quelques vieux logis du XVIII ème siècle. Rue Paul-Clémenceau, plusieurs maisons à colombage et perspective du pont du ruisseau des « pâtissiers ». Impasse de l'Epée et Cours Cassel.

     

     

  • Paysages de Normandie: Château de Launay à Saint-Georges-du-Vièvre

    Jean de La Varende signalait le château de Launay comme l'un de nos plus beaux châteaux normands. Au coeur du Vièvre, dominant le charmant vallon qui rejoint la Risle à Authou, il présente des bâtiments et un colombier typiquement normands encadrant une magnifique demeure du XVIII ème siècle.

     

    Le château actuel date de la Régence a remplacé un autre château près du potager actuel, dans le mur duquel on retrouve encastrée une porte ogivale. Les anciens communs à pans de bois et aux soubassements en échiquier de pierre et de silex, ainsi que le colombier ont été conservés. Ceci est très heureux car le colombier est vraiment unique.

     

    Il y a dans le Roumois et le Lieuvin, des colombiers du même genre mais aucun ne possède les deux douzaines de poutres qu'il présente; elles sont sculptées à leur sommet et leurs sujets grotesques, typiques de la Renaissance, sont intacts.

     

    Il doit d'être encore debout à un ensemble de circonstances extraordinaires.

     

    La construction de Launay, très proche de celle de l'abbaye du Bec, ainsi que sa décoration suggèrent l'idée d'un architecte commun.

     

    Le plan de la Cour d'Honneur a ceci de particulier que les extrémités des pavillons regardant les allées de tilleuls ne sont pas parallèles au château; les allées de tilleuls s'allongent et se rejoignent presque devant le pont des anciennes douves, formant en plan un écusson. Un de ces raffinements qu'aimaient les constructions d'autrefois.

     

  • Villes de Normandie: Pont-Audemer

    La ville doit son nom à un leude franc, Aldemarus ou Oldemar qui fit construire un pont sur la Risle au IX ème siècle. La ville devint alors un noeud de communications avec ses artisans tanneurs, et plus tard ses papetiers.


    Le port prit une place importante lors de la conquête de l'Angleterre par Guillaume II de Normandie dit le Conquérant par la suite.


    De nombreux religieux y habitèrent: Carmes, Carmélites, Ursulines, Cordeliers.


    La Venise Normande est sillonnée par plusieurs bras de la Risle bordée de vielles maisons pittoresques qui sont parfois d'anciennes tanneries.


    Ne manquez pas de visiter l'Eglise Saint-Ouen, pour l'essentiel construite au XV ème et XVI ème siècles. Au riche décors sculpté de ses grandes arcades, s'ajoute une quinzaine de vitraux superbes du XV ème siècle et aussi des vitraux type Renaissance et complétés par des fenêtres dues au maître-verrier Max Ingrand.


    La bibliothèque est une des plus riches de Normandie pour les Livres anciens. Le Musée, la place de la Ville et les maisons anciennes témoignent d'un riche passé.


    A l'extrémité de la ville, l'église de Saint-Germain-Village vaut le détour en raison de son architecture en partie romane et du vitrail qui raconte des épisodes de la vie de Saint Germain d'Auxerre.