Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

la pierre de caen

  • Tradition de Normandie: La Pierre de Caen

    Le matériau pierreux est très présent dans les constructions traditionnelles normandes et d'une très grande variété: silex du Pays de Caux, grès et granit du Cotentin, du Domfrontais s'opposent aux calcaires des plaines de Caen et de Falaises ou des campagnes d'Argentan et de Sées.

     

    Parmi ces derniers, le calcaire tiré des carrières de la plaine de Caen a, depuis longtemps, servi à la construction des principaux monuments. Il s'agit cepent d'un calcaire jurassique aux qualités inégales, qui selon les bancs d'extraction, peut-être dur ou très tendre, avec un grain fin ou grossier et dont la couleur varie du blanc au jaune pâle en passant par le gris cendré.

     

    Autant dire que sa mise en oeuvre est diverse: si la belle pierre taillée domine dans les constructions les plus riches, on se contente ailleurs de moellons, voire de plaquettes minces maçonnées à la terre. Ce sont ces bâtiments édifiés de cette manière qui sont les plus nombreux dans la campagne et qui sont les plus attachants, en riaon même du contraste entre la maçonnerie de petites pierres des façades et le calcaire taillé des encadrements d'ouvertures et des chaînages d'angles.