Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

la meuse

  • Histoire de la Normandie: Premières incursions des normands sur la Seine

    Du 12 au 31 mai 841, les Vikings, qui avaient fait leur première incursion dans l'Empire Franc en 789 mais avaient échoué en 820 dans l'estuaire de la Seine, y opèrent avec succès plusieurs coups de main.


    Leur victoire repose sur la légèreté de leurs embarcations qui leur permet de s'enfoncer très en amont dans les fleuves, sur la mobilité de leurs guerrier grâce à l'embarcation de chevaux, sur la rapidité mais aussi sur la ruse.

    Ils attaquent le plus souvent les villes et les monastères les jours fériés, au moment des offices, incendiant et pillant tout sur leur passage.


    Dans les années qui suivent on les voit sur la plupart des estuaires francs: l'Escaut, la Meuse, la Loire, la Gironde, la Garonne, la Dordogne. La Seine les attire particulièrement, jusqu'à Paris qu'ils investissent périodiquement mais en vain.


    Après leurs coups de main, ils retournent dans leur brumeux Danemark, chargés d'or, d'argent et de divers trophées, vantant leurs exploits et accréditant auprès de tous ceux qui brûlent d'y aller que la Francie est un pays de cocagne, peuplé de couards, où tout est bon à prendre.


    Le premier hivernage sur la Seine des terribles envahisseurs a lieu d'octobre 851 à juin 852 et se renouvelle l'année suivante. C'est le prélude, encore lointain, à la sédentarisation de ceux qu'on appellera les Normands.