Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

hugues de payens

  • Histoire de la Normandie:La Normandie au temps des templiers

    C'est en 1118 qu'Hugues de Payens avait fondé, en Terre Sainte, l'Ordre Militaire et religieux des Templiers, fournissant ainsi au royaume chrétien de Jérusalem une armée permanente sans équivalent dans le monde médiéval du XII ème siècle.

     

    Mais pour entretenir cette armée de moines-soldats, il fallait trouver en Europe de l'or et surtout des terres, des exploitations rurales capables d'assurer à l'Ordre une solide base agricole et financière, sur laquelle il pourrait asseoir se puissance. Aussi les grands-maîtres du Temple furent-ils amenés à solliciter, auprès des princes de la Chrétienté, les vastes domaines dont ils avaient besoin.

     

    Après le Concile de Troyes, le fondateur de l'Ordre du Temple, Hugues de Payens, se rendit en Angleterre et en Écosse, pour obtenir des donations des souverains de ces deux royaume.

     

    A cet époque, le roi d'Angleterre et Duc de Normandie était Henri I er Beauclerc. De 1106 à 1135, ce prince s'appliqua, en Normandie, à restaurer l'autorité ducale, et à rendre la paix au pays. Il fut surnommé « Le Lion » pour sa valeur militaire et « Beauclerc » pour sa culture.

     

    A cette époque, le duché connaissait un magnifique réveil religieux, sous l'impulsion des Cisterciens et des grands ordres monastiques.

     

    Les abbayes menaient de vastes entreprises de défrichement, pour conquérir de nouvelles terres.

     

    Mais cette reconstitution de l'Empire Anglo-Normand, crée par Guillaume le Conquérant, inquiétait vivement le Royaume de France: le roi Louis VI fit la guerre aux Anglo-Normands de 1109 à 1113.

     

    C'est à cette époque qu'Hugues de Payens se rendit en Normandie et en Angleterre pour rencontrer Henri I er, afin d'obtenir des terres pour son ordre.

     

    Le roi réserva un excellent accueil aux chevaliers du Temple; il les autorisa à s'installer en Normandie et en Angleterre. Dès le début du XII ème, il leur octroyait des fiefs en Normandie.