Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

histoire de l'europe

  • Vikings de Bernard Marillier

    91036.jpg



    Vikings ! La simple évocation de ce nom terrifia des siècles durant les peuples d'Europe. Il est vrai que les « hommes du Nord » firent une entrée fracassante sur la scène de l'Histoire : le 8 juin 793, selon la chronique, des guerriers venus de Scandinavie saccagèrent le sanctuaire de Lindisfarne, situé sur la côte sud-est de l'Écosse. De cette date et de ce lieu précis, les historiens ont fixé, arbitrairement, le commencement de l'ère viking. Dès lors, une véritable « folie expéditionnaire» s'empara des Nordmans qui, des brumes glacées du Septentrion jusqu'aux mers chaudes du Sud, vont écrire l'une des aventures les plus fabuleuses de l'humanité. Portés par leurs drakkars et armés de la hache et du bouclier rond, les Vikings norvégiens, suédois et danois colonisèrent l'Allemagne du Nord, l'Angleterre, l'Islande, l'Irlande et l'Écosse. Ils explorèrent le Groenland, les côtes d'Amérique du Nord et du Sud, et les côtes africaines. Ils créèrent des royaumes, tels la Normandie et la première principauté russe. Ils marquèrent Byzance de leur empreinte. Porteurs d'une civilisation supérieure à celle de leurs contemporains, les Vikings furent des guerriers et des marins intrépides, tout autant que de délicats poètes et artisans, ainsi que des marchands rusés et avisés. Dans ce « B.A.-BA. des Vikings », l'auteur nous invite à découvrir le véritable visage du Viking, débarrassé de sa légende noire comme de sa légende rose, et à nous plonger dans ce que fut son univers maritime, guerrier, spirituel, politique, culturel et économique; univers marqué, certes, par la rudesse, mais, aussi et surtout, par un héroïsme sans faille, un honneur sans compromission et un esprit d'aventure sans peur.