Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

gouvernement belge en exile.

  • Histoire de Normandie: La Brigade Piron, libératrice de la Côte Fleurie!

    Chaque année, les communes de la Côte Fleurie, de Sallenelles à Honfleur, rendent hommage à leurs libérateurs: les Belges de la Brigade Piron!

     

    Cette unité, fondée en 1943 en Grande-Bretagne, regroupait des combattants engagés volontaires de nationalité Belge.

     

    C'est ainsi que naît le « 1er groupement Belge d'intervention » qui comprend 3 000 hommes en trois unités indépendantes motorisées qui bénéficient d'un solide armement et du renfort d'un élément d'artillerie et d'un groupe de blindés.

     

    Ce groupement est pacé sour les ordres du Major Piron. Les « Casques d'Acier » embarquent pour la Normandie, le 3 août et débarquent à Courseulles et Arromanches. Regroupés à Douvres-la-Délivrande et à Plumetot, les commandos belges rejoignent le secteur est de la rivière Orne. La première communes qu'ils libèrent est Sallenelles, puis ils poursuivent leur épopée tout le long de la Côte Fleurie jusqu'à Honfleur, libérant au passage: Franceville, Cabourg, Dives, Houlgate, Villers, Deauvilles, Trouville...