Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

gonfreville-caillot

  • Paysages de Normandie: La motte féodale de Gonfreville-Caillot

    Cette motte datant du XIème siècle témoigne de l’apparition des seigneuries châtelaines à l’époque ducale, à l’heure où il faut se protéger des barbares. Les premières mottes sont équipées d’un donjon de bois carré puis rond, préfiguration de ce que l’on appellera ensuite châteaux-forts. Elles se généralisent au XIe siècle.

    Celle de Gonfreville-Caillot est liée au nom des Chaillot ou Callot, seigneurs des lieux au XIIe siècle. De petite taille, son élévation est de 3,5 m et le diamètre de son sommet se situe aux alentours de 13m. Son gabarit est donc modeste en comparaison des mottes les plus ordinaires dont l’emprise au sol est généralement d’environ 25m. Cependant elle est une des rares mottes féodales dont les fossés étaient remplis d’eau.

    Cette position au centre d’une grande douve, large de 7m et mise en eau, lui confère une physionomie toute particulière, assez proche du type défini par les archéologues allemands sous le nom de « Wasserburg ». Au nord de la motte se développait une basse-cour des plus typiques, de forme semi-circulaire.

    La motte féodale de Gonfreville-Caillot est visitable toute l’année grâce à un circuit de visite balisé.

    Une aire de pique nique est également à disposition des visiteurs