Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

gare de rouen

  • André Maurois parle de la Ville de Rouen

    extrait de Rouen dans «Portrait de la France» (1927)

     

    « En sortant de la gare* je découvrais Rouen. C'était un plaisir de chaque matin. La rivière, étalée entre la ville et nous, mettait le tableau à bonne distance. Une rangée de maisons grises, régulières, bordait les quais. Derrière cette noble façade, la ville ramassée sur elle-même, enfermée entre le fleuve et la côte, montait à l'assaut des collines. Des croupes vertes de Bonsecours aux pentes de Canteleu, le ciel était peuplé de tours, de clochers. La triple couronne de la cathédrale formait un centre et un sommet. »

     

    * la gare dont parle Maurois, c'était l'ancienne gare d'Orléans détruite au cours de la seconde guerre mondiale.