Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

florence mary hacquoil

  • Culture de Normandie: Poème "à la campagne" de Florence Mary Hacquoil

     

     

     

    À la campangne tout est paisibl'ye 
    N'y a pas dé brit comme dans la ville; 
    Nou-s-entend les ouaîsieaux chanter, 
    Et dans les clios nou peut s'prom'ner.

    Dans les côtis y'a des lapîns,
    Des flieurs sauvages lé long des c'mîns
    Et l'ieau tchi s'en va murmuthant
    Dans les cannieaux tout en couothant.

    L'air pur qué nou peut respither 
    Donne à tout l'monde eune bouonne santé; 
    N'y a pon de faches pales et maigrinnes 
    Et les avièrs ont raide bouonne minne.

    Toute la natuthe dans sa bieauté 
    Nos donne la chance dé méditer; 
    Et j'pliains bein ches médgians en ville 
    Tchi n'connaîssent pon la vie trantchille.