Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

discours de bayeux

  • Paysages de Normandie:Le château de Creullet

    C'est dans le « salon rouge » du château que, le 12 juin 1944, que le général Montgomery réunit le roi Georges VI, sir Winston Churchill et le général Smuts, ministre de la guerre.


    Montgomery avait choisi Creullet pour établir son premier QG en France, et avait fait installer sa célèbre roulotte sous les grands arbres, au bord de la pièce d'eau. Il y reçut le général de Gaulle, quelques heures avant le premier discours de Bayeux celui de 1944 (de Gaulle en a fait un en 1946 à Bayeux).


    Ancienne dépendance de la baronnie de Creully, dont le château profile ses tours médiévales à quelques centaines de mètres de l'autre côté de la vallée de la Seulles, le fief de Creullet demeura longtemps dans la famille Le Héricy, dont les armes figuraient sur la chapelle, abattue, il y a une centaine d'années.


    Au XVII ème siècle, Jeanne Le Héricy l'apporta à Louis le Valois d'Escoville, fils d'un grand prévôt de Normandie. Demeurée sans postérité, elle laissa ses biens à sa nièce, Madeleine de Cormier, épouse de Louis de Quincé, filleul de Louis XIII, gouverneur de Domfront et lieutenant du roi au bailliage de Caen.


    Vendu à la mort de Madeleine de Quincé, le domaine passe en 1746 à Jacques Crevel, ancien recteur de l'Université de Caen, devenu avocat au Parlement de Normandie. Jacques Crevel fit plusieurs embellissements à la maison accompagnée d'un jardin spacieux et de dehors agréables.


    Revendu néanmoins dès 1762, Creullet connut au XIX ème siècle plusieurs propriétaires, dont Casimir Guyon de Montlivaut, préfet du Calvados, qui l'acheta en 1829, mais dut abandonner ses fonctions préfectorales l'année suivante.


    En 1852, Madame Labbey de Druval acquit le domaine, parvenu au marquis de Canchy. Le château n'est pas ouvert au public.