Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dentelle

  • Culture de Normandie: Chanson LA DENTELLIERE.

    Tout’ la forteun’ d’eun’ dentellière

    Ch’est san métier, ch’est san vux rouet,

    Ch’est l’art charmant de nos grand’mères,

     

     Courez, courez, mes p’tits bloquets*.

    Dès l’point du jour ej’ me sieus minse

    Au travail sus man tabouret,

     

    Ch’est pour garni l’hât des qu’minses,

    Courez, courez, mes p’tits bloquets.

    Jusqu’au jour faillant faut qu’cha trotte,

    Pour fini un feston coquet

    Qu’no pos’ra dans la bas d’eun’ culotte,

     

    Courez, courez, mes p’tits bloquets.

    h’est bintôt la neuche à Phrasie,

    Faut qu’ej’ li fasse un biau bouquet,

    Pour que sa bounett’ sait fieurie

     

    Courez, courez, mes p’tits bloquets.

    L’deichin que v’là d’aveuc eun’ grecque

    Ch’est pour faire un bin saint objet,

    Eun’ aube à Monseigneur l’Évêque.

     

    Courez, courez, mes p’tits bloquets.

    La dentelle à la mécanique,

    Cha n’est brin chi, mais ch’est mal fait,

    Cha nous a tiré des pratiques,

     

    Courez, courez, mes p’tits bloquets.

    No travaille à journée entière

    San co pouvai gangni gran quai,

    En attendant que j’ sais rentière

    Courez, courez, mes p’tits bloquets