Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

danois

  • BA-BA sur les Vikings



    B.A-BA VIKINGS

    de Bernard Marillier

    Editions Pardès, 2003, 128 p., illustré, 14 x 21 cm.

    Code Isbn: 2-86714-252-0


    Vikings ! La simple évocation de ce nom terrifia des siècles durant les peuples d'Europe. Il est vrai que les "HOMMES DU NORD" firent une entrée fracassante sur la scène de l'Histoire : le 8 juin 793, selon la chronique, des GUERRIERS venus de Scandinavie saccagèrent le sanctuaire de Lindisfarne, situé sur la côte sud-est de l'Écosse...

    De cette date et de ce lieu précis, les historiens ont fixé, arbitrairement, le commencement de l'ère viking. Dès lors, une véritable "folie expéditionnaire" s'empara des NORDMANS qui, des brumes glacées du Septentrion jusqu'aux mers chaudes du Sud, vont écrire l'une des aventures les plus fabuleuses de l'humanité !!

    Portés par leurs SNAKKARS et armés de la hache et du bouclier rond, les VIKINGS norvégiens, suédois et danois colonisèrent l'Allemagne du Nord, l'Angleterre, l'Islande, l'Irlande et l'Écosse. Ils explorèrent le Groenland, les côtes d'Amérique du Nord et du Sud, et les côtes africaines....

    Ils créèrent des royaumes, tels la Normandie et la première principauté russe. Ils marquèrent Byzance de leur empreinte. Porteurs d'une CIVILISATION SUPÉRIEURE à celle de leurs contemporains, les VIKINGS furent des GUERRIERS et des MARINS INTRÉPIDES, tout autant que de délicats POÈTES et ARTISANS, ainsi que des MARCHANDS rusés et avisés.

    Dans ce B.A.-BA VIKINGS, l'auteur nous invite à découvrir le véritable visage du VIKING, débarrassé de sa légende noire comme de sa légende rose, et à nous plonger dans ce que fut son univers maritime, guerrier, spirituel, politique, culturel et économique; univers marqué, certes, par la RUDESSE, mais, aussi et surtout, par un HÉROÏSME sans faille, un HONNEUR sans compromission et un ESPRIT D'AVENTURE sans peur.

    ***
    SOMMAIRE :

    INTRODUCTION

    CHAPITRE I

    LE PRINTEMPS VIKING
    CHAPITRE II
    L'ÉTÉ ET L'AUTOMNE VIKINGS - L'EXPANSION ET L'ARRET

    CHAPITRE III
    L'EMPIRE DE THORR - L'OUTIL MILITAIRE DES VIKINGS

    CHAPITRE VI
    LE ROYAUME D'OHINN - LE CONTEXTE SPIRITUEL DES VIKINGS

    CHAPITRE V
    LE JARDIN DE FREY ET DE FREYA

    CHRONOLOGIE

    ANNEXES

    BIBLIOGRAPHIE

  • Le Kilt mot d'origine scandinave

    par Marc


    ORIGINE
    Le terme "kilt" est un terme d'origine Danois qui désigne la jupe du guerrier
    ,malgré tous les appriorris l'origine du kilt est scandinave , et était porté avec des braies*** , qui fut adopté par les écossais comme un vetement quotidien "feileadh mor***"facile a porter et ample, au fil des siècles ce vêtement évoluera quelque peu sous la forme de celui que l'on connait aujourd hui "le kilt ou philbeg"
    Nos ancêtres vikings (north-mann)ont importé ce vêtement lors de leurs conquêtes Ecossaises Irlandes et nord ouest de la France (Neustrie qui deviendra comme chacun le sait notre beau pays) "la Normandie"

    ***Braie désigne également un large pantalon
    ***Le feileadh mor était un vêtement plus long constitué d'un plaid d'environ 5 mètres de longueur que l'on enroulait autour de soi et que l'on ceinturait à la taille pour se couvrir à la fois le haut et le bas du corps. Au-dessous de la taille, le feileadh mor formait jupe comme le kilt actuel, tandis que le reste du tissu au-dessus de la taille était drapé sur l'épaule et fixé par une broche. Cette partie supérieure pouvait être disposée sur les épaules de diverses manières en fonction du temps, de la température ou de la liberté de mouvement requise.

    LE VETEMENT
    Aujourd'hui, le kilt est une étoffe de 3 à 5 mètres

    Le kilt est plat par devant, et plissé à l’ arrière.
    Une sorte de bourse, l'escarcelle , sporan, tenue par une chaîne, est portée par le devant.
    Une épingle d’ornement ,spin, kilt-pin maintient le pan plat en bas et à droite.
    Chez les femmes, l’épingle se porte à gauche.
    À l'intérieur de la haute chaussette droite en laine ou "Hose" est disposé, pour les droitiers, un petit couteau, le « Sgian Dubh »ou skin dou.