Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

développement durable

  • Normandie:« La nature sauvage résiste dans les villes »

    source: Magazine Géo

    Où se trouvent les espaces les mieux préservés ? Quels lieux faut-il protéger ? Qui agit pour le développement durable ?
    Pour le troisième volet de sa grande série sur la France Nature, GEO s’est rendu en Normandie, où les paysages urbains rivalisent de beauté avec le littoral festonné et l’arrière-pays champêtre.
    Cette semaine : le géographe Armand Frémont décrypte les paysages normands. Notre journaliste Michèle Aulagnon l'a rencontré.

    Des rochers de Granville au méandre de la Seine à Rouen en passant par les balcons du Havre, les sites remarquables sont depuis longtemps associés aux centres urbains

    GEO : Quelles sont les grandes caractéristiques de la nature normande ?

    Armand Frémont : La géographie de la Normandie, c’est d’abord le dialogue entre la terre et la mer. Comme pour la Bretagne voisine, sauf que la Normandie y ajoute le fleuve. La Manche borde les rivages en une alternance de longues plages sableuses et de hautes falaises, calcaires à l’est et au centre, ou granitiques et gréseuses dans le Cotentin. Elle longe des lieux qui furent et sont encore le théâtre de multiples aventures, depuis les Vikings jusqu’aux ingénieurs des centrales nucléaires de la Hague et de Paluel (pays de Caux). Nous sommes là face à l’un des bras de mer aujourd’hui parmi les plus fréquentés du monde.

    Lire la suite