Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

creully

  • Paysages de Normandie: Le château et l'église de Creully

    Le Château: situé en haut d'une colline bordée par un ravin, malgré la date tardive de sa construction, n'a pas perdu entièrement son aspect de forteresse médiévale.

     

    Le fief, l'un des plus anciens de Normandie, fut porté au XII ème siècle, aux comtes anglais de Gloucester par Mabile, fille de Robert Fitzaimon qui fut assiégé et menacé d'être brûlé dans le clocher proche de Secqueville.

     

    Les Vierville furent ensuite seigneurs de Creully jusqu'au XVI ème siècle. La terre passa alors aux Sillans, puis à la fin du XVII ème siècle, au fils de Colbert, Seignelay, dans la famille duquel il resta pendant un siècle.

     

    Le château actuel date du XV ème siècle, il a subi d'importantes modifications au XVI ème et au XVII ème siècles. Un grand corps de logis rectangulaire, dont le haut mur à créneaux masque la naissance du toit, a été percé postérieurement de larges ouvertures soulignées par un encadrement. Les traces d'un pont-levis se voient au-dessus de la porte d'entrée. Celle-ci s'ouvre près d'un angle de la façade qu'épaulent des contreforts. Vers l'autre extrémité, le mur est accosté d'une charmante tourelle ronde du XVI ème siècle, décorés sur deux étages, de baies en plein cintre encadrées de pilastres, et coiffée d'une calotte.

     

    Le corps de logis est relié par une haute tour polygonale au donjon carré, couronné de mâchicoulis, qui s'appuie du côté du ravin à un puissant mur de défense. Les écuries du XVII ème siècle. Le parc est planté de beaux arbres.

     

    L'église date du XII ème siècle. Elle conserve un clocher-porche octogonal du XVII ème siècle, porté par un massif carré, décoré aux angles de pots à feu. A l'intérieur, d'épaisses piles, flanquées de colonnes engagées, soutiennent les voûtes et les grandes arcades ornées de bâtons brisés.

     

    Dans le coeur; on voit le tombeau en marbre blanc et noir d'Antoine de Sillans, mort en 1641. bien qu'en partie mutilé lors de la Révolution de 1789, il offre un bel exemple d'art funéraire du XVII ème siècle.

  • Paysages de Normandie:Le château de Creullet

    C'est dans le « salon rouge » du château que, le 12 juin 1944, que le général Montgomery réunit le roi Georges VI, sir Winston Churchill et le général Smuts, ministre de la guerre.


    Montgomery avait choisi Creullet pour établir son premier QG en France, et avait fait installer sa célèbre roulotte sous les grands arbres, au bord de la pièce d'eau. Il y reçut le général de Gaulle, quelques heures avant le premier discours de Bayeux celui de 1944 (de Gaulle en a fait un en 1946 à Bayeux).


    Ancienne dépendance de la baronnie de Creully, dont le château profile ses tours médiévales à quelques centaines de mètres de l'autre côté de la vallée de la Seulles, le fief de Creullet demeura longtemps dans la famille Le Héricy, dont les armes figuraient sur la chapelle, abattue, il y a une centaine d'années.


    Au XVII ème siècle, Jeanne Le Héricy l'apporta à Louis le Valois d'Escoville, fils d'un grand prévôt de Normandie. Demeurée sans postérité, elle laissa ses biens à sa nièce, Madeleine de Cormier, épouse de Louis de Quincé, filleul de Louis XIII, gouverneur de Domfront et lieutenant du roi au bailliage de Caen.


    Vendu à la mort de Madeleine de Quincé, le domaine passe en 1746 à Jacques Crevel, ancien recteur de l'Université de Caen, devenu avocat au Parlement de Normandie. Jacques Crevel fit plusieurs embellissements à la maison accompagnée d'un jardin spacieux et de dehors agréables.


    Revendu néanmoins dès 1762, Creullet connut au XIX ème siècle plusieurs propriétaires, dont Casimir Guyon de Montlivaut, préfet du Calvados, qui l'acheta en 1829, mais dut abandonner ses fonctions préfectorales l'année suivante.


    En 1852, Madame Labbey de Druval acquit le domaine, parvenu au marquis de Canchy. Le château n'est pas ouvert au public.