Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

créances

  • Créances et Coutances , des noms totalement latin

    Il faut remarquer que la toponymie du Cotentin présente quelques exemples de noms de lieux reposant sur une notion abstraite, ce qui est un mode de création très rare en la matière.  

     

    C'est le cas de Créances qui vient du latin tardif credentia, dérivé du verbe credere « croire, avoir confiance ». D'ailleurs, en ancien français, le substantif créance a d'abord eu le sens de « confiance ».

     

    Créances serait donc la cité à laquelle où le pouvoir romain pouvait se fier.

     

     

    Coutances présente une formation assez proche. Le latin constantia est une dérivé du verbe constare « demeurer ». Coutances est donc « la cité qui demeure ». On sait que cette appellation d'origine purement latine a remplacé sans doute au IV ème siècle, le nom de Cosedia. Cosedia voulait dire « la cité inébranlable »

     

    Il est possible que ce changement de nom ait été favorisé par le fait que régnaient à Rome, les empereurs Constantius (Constance) et son fils Constantinus (Constantin).

    Toujous est-il que la région dont Constantia était le centre a reçu à l'époque gallo-romaine le nom de « Constantinus Pagus », c'est-à-dire « le Pays de Constantia ».

     

    Et c'est de cet adjectif latin, employé seul donc comme substantif, qu'est venu le nom du Cotentin.