Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

cotentin

  • Village de Normandie : Saint-Sauveur-Lendelin.

     

     

    La situation de ce bourg, lieu situé sur une élévation et placé sur une ancienne voie celto-romaine qui reliait Alaune (Valognes) à Constantia (Coutances)

     

    Le nom de Saint-Sauveur indique la présence d'une église Romane au IX ème siècle. Le nom de ce saint était souvent attribué aux églises de style Roman : Sanctus Salvator.

     

    Lendelin est peut-être une déformation de Odelin ou d'Adelin, compagnon de Rolf le Marcheur, premier Comte de Normandie.

     

    La charte de Guillaume II de Normandie dit le Conquérant parle pour la cathédrale de Coutances de Sanctus Salvatori Odelini.

     

    Jean sans Terre, duc de Normandie et roi d'Angleterre, a donné le domaine de Saint-Sauveur à Blanche de Castille, la mère du futur Saint-Louis.

     

    Par la suite le domaine de Saint-Sauveur appartiendra à :

     

    Jeanne de France, veuve du roi Philippe Le Long

    La famille d'Orléans au XV ème siècle

    La famille de Bassompière au XVI ème siècle

    Marie de Médicis après la mort d'Henri IV

    pour terminer par la famille de Bourbon au XVII ème siècle.

     

     

    L'église actuelle a été commencée au XIII ème siècle. La partie a plus ancienne comprend la nef principale, les nefs latérales, le porche et la tour.

     

    La nef date de la fin du XIII ème siècle comporte cinq grandes arcades à ogives règnent de chaque côté de la nef et la mettent en communication avec les nefs latérales. Il faut aussi remarquer les deux grandes arcades ogivales, qui s'élèvent sous la tour et font suite à celles de la nef. Les piliers sont à remarquer spécialement ; ils reçoivent la retombée des arcades de la nef, ils sont à pans coupés, garnis de colonnettes, dont les chapiteaux sont ornés de volutes, de feuilles d'eau et de différentes moulures du plus heureux effets.

     

    Cette partie ancienne de l'église est entièrement voûtée de pierre. Ces voûtes annoncent déjà le style du XV ème siècle.

    Sur le mur occidental, on peut voir une fenêtre du XIV ème siècle, à deux baies divisées par un meneau ; une rosace surmonte l'arcade de chaque baie. Les vitraux de cette fenêtre date de 1926 et sont les seuls qui ont survécu aux combats de la seconde guerre mondiale et représentent Sainte Barbe et Sainte Clotilde.

     

    La tour paraît datée du XIV ème siècle, elle est de forme quadrilatère et se termine par un toit à double égout. Ses façades sont percées par d'une fenêtre ogival, garnies de colonnes et d'un tore. Chaque baie a son arcade subtrilobée et est elle-même divisée par une croix en pierre. La tour est précédée par un porche du XV ème siècle dont la voûte en pierre est soutenue par des arceaux croisés.

     

    En 1944, les trois quarts de la toiture fut emportée, une travée presque détruite et une grande partie des vitraux furent détruit. Le 28 juillet 1944 à 6 heures l'église reçut deux obus de plein fouet près du choeur.

     

    Le général US de la III ème armée américaine, Bradley, installa son quartier général le 7 août en préparation de l'opération Cobra et y reçoit le premier ministre britannique Winston Churchill.

     

     

    Une restauration eut lieu entre 1971 et 1972.

  • Paysage de Normandie: le Château de Bricquebec

    normandie, cotentin, histoire de la normandie, paysages de normandie, bricquebec


    Le château féodal le mieux préservé du Cotentin, dont les fondations remontent au Xème siècle fut sans cesse remanié jusqu'au XV ème siècle.

     

    Les hautes heures de Bricquebec ont duré du XIème au XIV ème siècles sont dues à la famille Bertrand.

     

    L'enceinte des XIV ème et XV ème siècles est élevée sur une ancienne motte haute de 17 mètres et elle est dominée par un donjon polygonal de 22 mètres qui date du début du XII ème siècle.

     

    normandie, cotentin, histoire de la normandie, paysages de normandie, bricquebec


     

    L'accès principal passe par une poterne percée dans une tour carrée.

     

    L'ancienne salle des chevaliers (actuellement un restaurant) est un vaste bâtiment ouvert par quatre belles arcades ogivales du XIII ème siècle qui comporte des vestiges de style Roman. Elle jouxte une cave voûtée à ciel ouvert, aux piliers alternativement cylindriques et octogonaux, dont les chapiteaux soutiennent un élégant jeu d'ogives

  • Venez nous suivre sur notre page Facebook.

    Normandie, eure, seine-maritime, orne, cotentin, calvados, les cinq départements normand, réunification,


    Bonjour vous avez du remarquer que le rythme de publication s'est ralenti via le blogue. Nous cherchons des nouveaux sujets d'articles sur la Normandie. 

    Nous continuons cependant de parler et de promouvoir la Normandie via notre page facebook


  • Village de Normandie: Vauville.

     

    Le promeneur malmené par le vent sur le Nez de Jobourg rejoindra avec soulagement les rivages plus sereins qui s'étendent vers le sud. Là donnant sur une large baie, Vauville, se blotti dans un écrin de fougères et de bruyères.

     

    Un vallon profond amène à un ruisseau d'eau douce jusqu'à une lagune, jadis propriété du Prieuré se trouvant sur une colline derrière le village.

     

    Richard de Vauville, petit-fils de Guillaume de Vauville, fonda ce prieuré en 1147, il est dédié à Saint-Michel.

     

    Vauville, Cotentin, Paysages de normandie, paysages normands, Richard de Vauville, église saint-martin, prieuré saint Michel,

     

    Il construisit aussi un puissant édifice défensif. Plus tard, un autre château fut construit au même emplacement en incorporant, l'ancien donjon et son escalier à vis. Ce château fut achevé au début du XVII ème siècle. Il affiche un petit air écossais qui se marie à ravir avec la bruyère. Le jardin de ce château vous réservera, quant à lui, une surprise dépaysante: il est composé d'espèces végétales rares et délicates provenant pour la plupart de l'hémisphère Sud.

     

    L'église est dédiée à Saint-Martin, elle date du XII ème siècle (comme le prieuré Saint-Michel).On peut voir à l'intérieur de jolis fonts baptismaux et quelques statues polychromes.

    Vauville, Cotentin, Paysages de normandie, paysages normands, Richard de Vauville, église saint-martin, prieuré saint Michel,

     

    Un charme discret émane de la rue principale avec ses vieilles maisonss au rude appareil de pierre, ses fleurs et son ruisseau traversé par plusieurs passerelles. 

  • Culture de Normandie: légende « La Demoiselle de Gruchy »

    par Jean Fleury, 1884.  

     

    La demoiselle de Gruchy ne revient pas de l'autre monde pour tourmenter les vivants; elle s'est contentée de les tourmenter pendant sa vie.

     

    Le fief de Gruchy où elle demeurait, est à Gréville, non loin de la route de Cherbourg à Beaumont, enfoui dans un massif de hêtres vieux de plusieurs siècles, qui lui forment une avenue. Les bâtiments d'habitation sont disposés à angle droit autour d'une cour assez vaste. La maison de maître, qui n'a qu'un étage, est garnie d'espaliers; le jardin, qui se trouve derrière, est entouré de clématites et autres plantes grimpantes. La chambre de la demoiselle de Gruchy est intacte. On y monte par un escalier de bois assez raide; la cheminée est très grande, avec un chambranle de granit.

     

    Mademoiselle de Gruchy était magicienne et connaissait le moyen de se changer en toutes sortes d'animaux. On la rencontrait en belette, en levrette, en gros chien, toujours cruelle et impitoyable, quelque forme qu'il lui plût de prendre. Elle attirait des jeunes gens chez elle, puis, quand elle en était lassée, elle les changeait en animaux comme Circée, ou en plantes comme Alcine. Elle était sans pitié surtout contre ceux qui osaient lui résister; elle les faisait éventrer et mettait leurs intestins à sécher sur les haies d'aubépine.

     

    Elle avait une peau magique, d'autres disent une haire dont elle se revêtait et alors on ne pouvait rien contre elle; il lui suffisait même d'être en contact avec ce talisman pour n'avoir rien à craindre de personne.

     

    Mais, un matin, on la surprit au lit, elle s'élança vers sa haire; on l'empêcha de la toucher et alors elle se laissa emmener sans résistance.

     

  • Paysage de Normandie: Le château de Nacqueville

    nacqueville.jpg

     

    Construit au XVI ème siècle, il a été remanié au XIX ème siècle.

    L'entrée se fait par une poterne composée d'un pavillon compris entre deux tours à mâchicoulis.

    Le château est flanqué d'un côté d'une tour en poivrières et de l'autre côté c'est un haut pavillon présentant une longue façade éclairée de larges baies à meneaux sous de grands toits décorés de lucarnes.

    Une vaste étang et les hautes futaies constituent à l'ensemble un cadre parfait.

     

    Pour en savoir plus il existe un site internet

  • Village de Normandie: Eglise Saint-Marcouf de Saint-Marcouf (50)

    Village de Normandie: Eglise Saint-Marcouf de Saint-Marcouf (50)

    14-09-008B.jpg

    La petite église très éprouvée lors de la Seconde Guerre Mondiale possède des restes de style Roman, notamment sa Crypte voûtée d'arêtes reposant sur des colonnes rondes ornées de puissants chapiteaux est datée du XI ème siècle. Le clocher, situé au sud, a été construit au début du XIIe siècle. C’est une tour carrée à trois niveaux, terminée par un toit en bâtière.

    14-09-020C.jpg

     

  • Paysage de Normandie:Eglise de Sainte-Marie-du-Mont


    stemariex2.jpg

    Elle est dédiée à Notre-Dame.  

    De vastes proportions, elle comprend, une nef avec bas-côtés, un transept avec tour à la croisé et un choeur terminé par un chevet-plat.

     

    La construction s'échelonne du XII ème siècle et au XVI ème siècle avec des restaurations postérieurs.

     

    La crypte et certaines parties de la nef sont de la première époque.

     

    saintemariedumont3.jpg

    À la seconde appartient la haute tour carrée ornée d'arcatures en tiers-point creusées de profondes voussures. Cette tour, à partir de la balustrade, devient octogone avec un décor de style Renaissance, et se termine par un dôme.

    sainte marie du mont2.jpg

    L'église abrite la statue agenouillé en marbre représentant Henri aux Epaules, Lieutenant Général de Normandie. La statue date du XVII ème siècle est provient de son tombeau.

  • Paysage de Normandie: Eglise de Villedieu-les-Poëles

     

    église de villedieu.jpg

    Elle est dédiée à Notre-Dame 

    C'est un vaste édifice possédant une triple nef, un transept à la croisée duquel s'élève une haute tour carré très décorée et un choeur aussi long que la nef, flanqué de bas-côtés et que termine une abside polygonale.

     

    À l'intérieur, des piles rondes sans chapiteaux reçoivent la pénétration d'arcs à profil prismatique.

    villeudieu 2.jpg

    L'époque de construction est pour une grosse partie le XV ème siècle. Les piles de la nef furent reconstruites au XVII ème siècle. Les voûtes ont été reconstruites au XIX ème siècle.

  • Paysage de Normandie: Phare du Cap Lévi

    phare du cap lévi.jpg

    Mis en service en 1858, le phare est une tour carrée en pierre de taille surmontée d'une tour semi-cylindrique. Il est électrifié en 1937. Il est détruit en 1944. En 1947, il est reconstruit.

     

    Les quatre faces de la tour sont en granit rose et sont incurvées.

     

    Il a été automatisé en 1975.

     

    Ce phare est équipé aujourd'hui d'une lampe halogène de 650 watt produisant un feu à éclat rouge toutes les 5 secondes. Sa portée est de 20 milles nautiques.