Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

corsaires

  • Histoire de la Normandie:Naufrageurs et contrebandiers

    par Caroline

    Comme tout les régions frontalières, La Hague est le royaume de la douane et de la contrebande.

    Cette activité est ici très traditionnelle et apparaît fort tôt, dès le moyen-âge.

    On fraude sur le sel et les tissus, plus tard la fraude portera sur le tabac.

    Aujourd'hui, la proximité des îles anglo-normandes qui sont autant de paradis fiscaux favorise encore ce que l'on appelle "une activité économique de soutien".

    Il y a aussi le " gravage", toléré par le pouvoir. Le principe du gravage, les riverains peuvent ramasser tout ce qui se trouve sur la grève.

    Autre activité que le Cotentin a connu, c'est le dur métier de naufrageur. Les feux allumés sur la falaise, là où les rochers sont autant de mortels butoirs, attire,t les navires qui s'échouent, éclatent et livrent leurs richesses.

    La famille des Fabien de la Fouedre qui ont pratiqué cette activité se fera ennoblir par Henri III en 1578.

    Témoins de cette rude époque, les caches aménagées dans les cheminées des vieilles demeures où l'on recelait le sel et le tabac. Et puis de temps en temps, on remarque qu'une vieille charpente avait été faite des mâts des navires retaillés à l'épinette pour la circonstances.