Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

conquête de l'angleterre

  • La colline de Senlac, le lieu de la bataille dit « d'Hastings »

    Des ruines de Pevensey, on domine le lieu présumé du débarquement Normand, mais il faut une belle imagination pour voir la mer battre le bas des murailles de ce vaste fort romain de plus de 4 hectares de plan ovoïde, où Guillaume II de Normandie s'installa immédiatement après son arrivé. La mer est maintenant à trois kilomètres de ce lieu.

     

    En revanche, le puissant château construit par Robert, Comte de Mortain, a conservé beaucoup d'allure. Ce château typiquement de style Normand, édifié dans le coin le plus proche de la mer, de forme pentagonale, en partie construit à partir de matériaux romains. Il était défendu par cinq tours, des murailles et un fossé. Dans sa partie nord-ouest, on retrouve la même disposition qu'au Château de Gisors. Il fut restauré au XIII ème siècle sous le règne d'Edouard Ier dans son état actuel.

     

    À 18 kilomètres de là, se situe le site de la bataille dit « de Hastings » (qui se trouve à 12 kilomètres de là) qui eut lieu le 14 octobre 1066. Le lieu s'appelle tout simplement Beattle. La colline sur laquelle s'est livre le combat porte le nom de Senlac, en raison de la présence d'un cours d'eau sablonneux. Guillaume II de Normandie y fit construire, en action de grâces, une abbaye dont il subsiste peu de choses, sinon les ruines du dortoir des moines. L'église fut rasée au XVI ème siècle.

    Lire la suite

  • Avez vous des ancêtres parmis les guerriers Normands?

    Arundell a donné comme noms actuels: Hérondel ou Hérondelle

    Awgers a donné comme nom actuel: Auger

    Bardolf et Bardelf ont donné comme nom actuels: Bardoul et Bardou

    Barret a donné comme nom actuel: Baret

    Barry a donné comme noms actuels: Barry et Bary

    Baudewin a donné comme nom actuel: Baudouin

    Baudyn a donné comme nom actuel: Baudouin et Baudin.

    Baylife a donné comme nom actuel: Bailly

    Bergos a donné comme nom actuel: Burgaut.

    Berteville a donné comme nom actuel: Bretteville

    Bertram a donné comme noms actuels: Bertran ou Bertrand.

    Biard a donné comme noms actuels: Biard et Viard.

    Bleyn a donné comme noms actuels: Blin et Belin

    Boys a donné comme noms actuels: Dubois

    Braçy a donné comme nom actuel: Brassy

    Buffard a donné comme nom actuel: Bouffard

    Burdon a donné comme nom actuel: Bourdon.

    Burgh a donné comme nom actuel: Lebourg

    Busard a donné comme noms actuels: Bouzard et Beuzard

    Busshy a donné comme nom actuel: Bussy

    Caroun et Karron ont donné comme nom actuel: Caron.

    Chaleys a donné comme nom actuel: Jalley

    Chamberlayn a donné comme nom actuel: Chambellan

    Conell a donné comme nom actuel: Canel

    Couderay et Coudrey ont donné comme nom actuel: Coudray.

    Delalaunde a donné comme nom actuel: Delalonde

    Delariver a donné comme nom actuel: Delarivière

    Dommoun a donné comme nom actuel: Dumont

    Doynelle a donné comme nom actuel: Doinel

    Filiol a donné comme nom actuel: Filleul

    Fokes a donné comme nom actuel: Fouquet et Fauquet.

    Fryville a donné comme nom actuel: de Fréville

    Gurnay a donné comme nom actuel: Gournay

    Haunsard a donné comme nom actuel: Ansart

    Hamelyn a donné comme nom actuel: Hamelin

    Holyon a donné comme nom actuel: Vollion

    Howel a donné comme nom actuel: Houel

    Howarde a donné comme nom actuel: Havard

    Jardyn a donné comme nom actuel: Gardin

    Loterel a donné comme nom actuel: Loutrel

    Lownay a donné comme nom actuel: Launay et Delaunay.

    Marmyoun a donné comme nom actuel: Marmion.

    Menyle a donné comme nom actuel: Mesnil et du Mesnil

    Molyns a donné comme nom actuel: Moulin

    Mounceus a donné comme nom actuel: du Monceau et Monciot

    Mouns a donné comme nom actuel: Dumont et Desmonts

    Oysel a donné comme nom actuel: Loisel

    Peyns a donné comme nom actuel: Pains

    Pikard a donné comme nom actuel: Picard

     

    Tibel a donné comme nom actuel: Thibaut

    Tirell a donné comme nom actuel: Thirel

    Torel a donné comme nom actuel: Thorel

    Trussell a donné comme nom actuel: Troussey

    Vavasour a donné comme nom actuel: Vavasseur et Levavasseur

    Wace a donné comme nom actuel: Vasse

    Waceley a donné comme nom actuel: Vachelet et Bachelet

    Waloys a donné comme nom actuel: Vallois

    Walter a donné comme nom actuel: Vautier

    Warren a donné comme nom actuel: Varenne, Varin et Guérin.

     

  • Histoire de la Normandie:La conquête de l’Angleterre (1066)

    La mort du roi d’Angleterre Edouard le confesseur, en 1066, sans enfant ni héritier direct au trône, crée un vide institutionnel que tentent alors d’occuper trois partis concurrents. Le premier est Harald Hardraada le Norvégien, lié par le sang à la famille royale anglo-saxonne. Le second est Guillaume le Bâtard, que le défunt roi a désigné comme héritier. Le troisième, enfin, est un puissant aristocrate anglo-saxon du nom d’Harold Godwinson. C’est ce dernier qui est élu roi, à la manière Anglo-Saxonne traditionnelle, par un grand conseil, le Witan. Apprenant qu’Harold est monté sur le trône, Guillaume convoque les principaux barons normands et les convainc de se lancer à la conquête du royaume. En moins de dix mois, il parvient à rassembler dans l’estuaire de la Dives une flotte d’invasion d’environ 600 navires et une armée estimée à 7 000 hommes. Beaucoup de ces soldats sont des puînés auxquels le droit d’aînesse laisse peu de chance d’hériter d’un fief. Guillaume leur promet, s’ils se joignent à lui en apportant leur propre cheval, une armure et des armes, qu’il les récompensera avec des terres et des titres dans son nouveau royaume. Ces préparatifs comprennent également d’importantes négociations diplomatiques. Guillaume le Conquérant gagne d’abord à sa cause le pape Alexandre II, qui lui transmet son étendard, puis parvient à obtenir la participation des principautés voisines (Bretagne, Flandre et Anjou), qui ne profiteront pas de la campagne pour s’emparer de la Normandie. Avant de partir, Guillaume désigne également ses grands vassaux, Roger de Beaumont, Lanfranc et Roger II de Montgomery pour gouverner le duché en son absence.

    Lire la suite

  • Histoire de la Normandie: La tapisserie de Bayeux

     

    bayeux_2.jpg
    Chef d'œuvre du XI ème siècle , la tapisserie de Bayeux relate la conquête de l'Angleterre. Longue bande de 70 mètres sur 50 centimètres, elle expose en 58 scènes les raisons et les circonstances de l'expédition outre-manche de Guillaume le Bâtard, duc de Normandie et de son armée en 1066.


    Conservée jusqu'à la fin du XVIII ème siècle dans la cathédrale de Bayeux, elle est conservée maintenant dans un musée qui lui est entièrement dédié.


    Un chef d'œuvre unique au monde


    La tapisserie de Bayeux est une longue toile illustré par une broderie de laines, en huit teintes naturelles de laines sur des pièces de lin bis.

    La juxtaposition des couleurs crée «une profondeur dans un univers sans fond». D'une longueur totale de 70 mètres, la broderie est composée de trois parties. Elle suit le court du récit et est bordée de deux frises.

    Outre leur aspect décoratif, ces dernières semblent comporter des sections adjacentes à l'histoire centrales.


    Au total, 58 scènes sont assorties d'un commentaire en latin.

    La fin de la tapisserie est amputée mais devait se terminer, selon les historiens, par le couronnement de Guillaume à Londres.

    Six cent vingt-six personnages, deux cent deux chevaux et mules, cinq cent cinq animaux de toutes sortes, trente-sept édifices, quarante-neuf arbres. Soit mille cinq cent quinze sujets variés qui fournissent une mine de renseignements sur le XI ème siècle.

    Lire la suite